Caro et cie

Ode à septembre…

J’adore cette époque de l’année. Je voudrais qu’elle s’éternise un peu avant que tout devienne gris, triste, endormi.

Mais pour le moment, le vert prédomine toujours, le soleil encore plein de vigueur nous fait penser aux belles journées d’été et le lac illumine toujours les alentours de cette lumière unique qui est la sienne (il n’a toujours pas mis son costume déprimant d’automne).

Bon, il y a bien des tonnes d’araignées qui tissent leur toile entre la maison et ma table de patio, sur les rebords des fenêtres ou sur les boites à fleurs, cependant, ici c’est la capitale des maringouins, elles sont donc reines dans leur univers et je leur voue un culte de reconnaissance pour tous ceux qu’elles attrapent dans leurs filets et dévorent.

Le soir, on se glisse dans le spa, à l’abri des regards de notre cour entourée d’arbres en admirant le ciel étoilé qui, en septembre, semble plus clair déjà…

L’air est frais, mais se réchauffe l’après-midi. Je dors, abrillée sous ma couette, la fenêtre entrouverte. Il fait si frais que Bill se glisse sous les couvertures en me coinçant entre lui et Pat, Bobby, quant à lui, avec sa grosse fourrure de caniche pas rasé, se blottit contre moi au pied du lit.

J’aime septembre…

Publicités

septembre 19, 2011 Posted by | je pense, je raconte..., Septembre | 6 commentaires