Caro et cie

Phase anale!!!!

En revenant de chez mes parents, hier soir, où nous avons fait un véritable festin de homards, les enfants assis derrière se sont mit à s’écoeurer… Et ce, dans le vrai sens du terme…

Tout commença, quand Charles se mit à péter à répétion en demandant à la ronde si ses pets sentaient le homard. PHilippe et Sara écoeurés se lamentaient de leurs odeurs nauséabondes, lorsque la discussion débuta sur un ton douceureux:

– Charles savais-tu que je pétais souvent sur ton oreiller avant que tu te couches, lui confia Phil tout naturellement.

– T’en fais pas, moi aussi, dit Charles illico, en riant.

– Moi, j’ai déjà fait pipi sur ton oreiller, tu le savais pas hein? ajouta Sara.

– ouachh.. fit Charles s’imaginant sûrement la chose possible.

– En plus, ajouta Sara comme si c’était nécessaire, j’ai pété sur ta brosse à dents.

– moi je me suis brossé le (bipbip) avec, dit Phil pour asséner l’écoeurantite fatale.

– Dégueux, dégueux, beurkkk. je vais vomir..

Et ainsi la discussion se termina-t-elle chacun s’imaginant que leurs niaiseries pourraient peut-être se révéler vraies.

Quant à moi, songeuse, je me demandais sérieusement si mes enfants étaient normaux…. Ils n’ont plus l’âge, il me semble de rire des pets et des niaiseries.. Quoique, c’est peut-être l’aventure arrivée au resto le midi même à leur père qui en est la cause??

Papounet, en ouvrant la porte pour sortir des toilettes, a mis ses mains dans de la merde.. oui.. de la merde bien étendue sur la poignée de porte. C’était une journée chanceuse finalement!!!

Publicités

mai 15, 2007 Posted by | je partage une tranche de vie, je vous raconte une connerie | 2 commentaires

Tapis rouge et bénévolat

Hier, à l’école de Sara, il y avait une réception d’honneur pour les parents bénévoles. Ma violonniste préférée, fréquente une école à vocation musicale où ma réputation est encore, jusqu’à maintenant, sans tâche.

Il y a un mois nous avons reçu une convocation pour nous présenter le 10 mai à 3h0o à l’école. À notre arrivée, on nous apposait une étiquette avec notre nom inscrit dessus, puis nous devions nous mettre en rang, par ordre alphabétique. Que de formalités… J’étais contente de m’être vêtue autrement qu’avec des souliers de toile et un t-shirt. En effet, j’avais mis un top de soie et des sandales noires à talons hauts.

Après que les élèves aient été convoqué au gymnase, la directrice nous expliqua que nous étions des invités VIP et que, nous serions traités comme tels:

– Présentation de chaque parent à l’entrée du gymnase;
– marche sur le tapis rouge au bras d’un élève de 6e année pour aller chercher notre certificat de reconnaissance;
– Accompagnement jusqu’à notre siège, toujours au bras de l’élève.

Nous avons eu droit à la première du spectacle en guise de remerciement, à un vin d’honneur et j’ai gagné un accès au bain dans un centre de relaxation…

Mon talon n’est pas resté pris dans le tapis rouge et j’ai suivi scrupuleusement le déroulement des activités…

Les journées se suivent mais ne se ressemblent pas!!!!!!

mai 11, 2007 Posted by | je partage une tranche de vie, je pense, je vous raconte une connerie | 3 commentaires

Du Carolinisme aigü!!!

Hier, j’ai passé la journée dans une école de la région avec mon fils Charles qui participait à une compétition de Goal Ball. C’est un sport d’équipe pratiqué par les mal-voyants et les non-voyants. Deux équipes de 3 personnes s’affrontent face à face, des buts font toute la largeur du terrain. Le joueur qui a la balle, qui fait du bruit, doit tenter de la lancer dans le but adverse alors que les autres doivent l’intercepter. IL y a une technique pour que les trois joueurs de l’équipe puisse bien couvrir le terrain et des repaires sont installés au sol afin qu’ils puissent maintenir leurs positions. La joute s’effectue dans le silence, seul les joueurs peuvent communiquer entre eux pour se faire des passes ou se situer par rapport au jeux (qui a intercepté la balle etc.).

Il a été choisi, avec 3 autres comparses, pour représenter les garçons de 6e années de son école. Ils étaient marrainés par une dame qui oeuvre à sensibiliser les gens à la réalité des personnes non-voyantes. Le but: faire vivre aux enfants l’expérience de fonctionner sans leurs yeux. Cette dame vient à l’école, rencontre les groupes et les fait jouer à ce jeux. Elle choisi les meilleurs, les entraine et les prépare à la journée de compétition.

Des parents bénévoles étaient nécessaire pour la journée puisqu’en plus des joutes, il y avait des ateliers d’organisés. Vers 11h15, les enfants de notre école (garçons et filles) n’en pouvaient plus d’attendre pour manger, ils avaient faim. Sachant qu’ils devaient être au gymnase pour 12h10, j’ai pris la décision de les amener manger tranquille à l’ombre à l’extérieur. L’autre mère était tout à faire en accord.. mais c’est là que ça c’est gâté….

Tout à coup, celle qui marrainait l’équipe, sort dehors.. Elle est rouge comme une tomate (c’est un cliché, mais ça veut tout dire), elle pompe l’air.. je sens le trouble venir… Elle nous cherchait et nous a fait appeler à l’intercome, elle est fâchée parce que les enfants sont dehors. Je me sens un peu coupable et je lui dis de ne pas être fâchée contre les enfants, que c’est moi qui ait pris cette décision, qu’ils n’ont pas à en être tenu responsable.

Dans un couloir, elle leur a passé un savon… Et tout ça, c’est de ma faute! C’est bien moi ça! Qu’est-ce qui m’a pris de ne pas aller au dernier atelier!!!! Du vrai Carolinisme aigü…

Et, inutile de vous dire que ce n’est pas moi qui vais remporter les honneurs du parent bénévole de la journée….

mai 11, 2007 Posted by | je partage une tranche de vie, je vous raconte une connerie | 3 commentaires

Ecchymoses et ailes de poulet

J’ai fait face à l’humiliation vendredi soir passé. Vous savez, les échymoses ne sont rien, comparées à la honte ressentie de prendre une saprée débarque devant ma gang d’amis (es). J’ai mal à la hanche, j’arbore d’ énormes bleus sur la cuisse et sur le ventre. Je me sens comme une femme de 70 ans. De plus, je suis certaine qu’ils riront encore de ma mésaventure dans 30 ans, quand nous serons des petits vieux sympas, jouant au pool en écoutant nos vieilles tounes des années ’80 dans notre juke-box, et s’imaginant que nous avons toujours 20 ans.

Voici comment le très drôle, mais très douloureux événement s’est produit:

Pat avait décidé de faire une soirée Testostérone afin de convaincre ses chums de changer l’itinéraire de leur voyage de moto du mois de juin. Donc, visionnement des vidéos filmés en moto et des photos du voyage dans les smokies, accompagné d’ailes de poulet et de bière. Nous sommes assis à la table de la salle à diner quand je me rappelle tout à coup qu’il y a des ailes de poulet dans le four, peut-être déjà carbonisées. Je me lève en me donnant un élan pour avancer; mon talon haut reste pris dans le barreau de ma chaise; je bascule vers l’avant; me rentre le coin de la table dans le ventre et tombe d’un coup sur mon côté gauche n’ayant que le temps de mettre mes mains devant moi pour sauver mon nez du carnage!

C’est l’horreur, je suis étendue par terre, devant tous, mon talon encore pris dans le barreau, quatre personnes les yeux fixés sur moi, leurs bouches grandes ouvertes, muets, sous le coup de la surprise…

– T’aurais dû attrapper mon bras, me dit Burger un ami célibataire qui, au lieu de me présenter un bras mou, aurait dû s’élancer pour tenter de me retenir… Non???

– Coudon, es-tu saôule, me dit mon Pat avec sa face baveux. Non… non… au moins j’aurais une bonne excuse.

Les autres ont évité de faire des commentaires et je crois que c’était mieux ainsi..

J’ai enfin réussi à déprendre mon talon, me suis relevée avec un semblant de dignité et je suis allée voir mes ailes de poulet qui n’étaient pas prêtes du tout..

Pourquoi aller si vite Caro… Un peu de zénitude ça ne te tente pas??

mai 9, 2007 Posted by | je raconte..., je vous raconte une connerie | 4 commentaires

Quelle connerie!!

Depuis août (ça concorde avec mes 38 ans), j’ai décidé de ne plus me teindre les cheveux. Au diable les repousses (revenant toujours trop vite à mon goût et me laissant l’impression que ma tête était acceptable que 2 semaines sur 4) et les produits toxiques me rendant les cheveux grichoux!!

Mais là, j’étais tannée de la grande repousse, de m’attacher les cheveux pour tricher bref.. je voulais passer à l’autre étape: la totale!!!

La coiffeuse ne se pouvait plus de ma décision, j’ai dû lui faire recouper: plus de repousses…. plus du tout .. aller, du courage (dépêches toi avant que je change d’avis)… Manquant de temps (car j’avais promis à Charles d’aller le chercher à l’école pour diner avec le fils de ma chum), j’ai dû repartir les cheveux à moitié coupé. Vous savez le genre de coupe Longueil.. Et merde, je n’avais pas de tuque pour cacher le tout.. zut..

Charles entre dans l’auto et se met à crier. Non, à hurler! Houahahahahhaaaaaaa!!!! C’est laid.. c’est trop laid.. t’es pas belle… haaaaaaahhhhh!!! Maman tu devrais t’acheter des crèmes anti-rides pour avoir l’air plus jeune… hahahahaaaaa!!!!!! Au diable aussi les crèmes anti-rides, j’ai entendu, aujourd’hui à la radio, qu’elles étaient dangereuses.. pas de blagues, le trucs qui enflent les rides tuent des cellules. Moi je veux garder mes cellules bon!!!

Je lui ai affirmé (à Charles que j’ai toujours considéré presque parfait ) que s’il était aussi direct, il n’aurait jamais de blonde… Et j’ai bien averti son ami (le fils de ma chum ) que s’il riait ce soir au souper ( nous allons souper pour la fête de Pat et de Mégane, la fille de ma chum) , je partirais aussitôt! Nan!!!

Déjà que je me trouve très laide… Je n’ai jamais eu les cheveux courts de ma vie.. à part à l’âge de 4 ans et je trouve tellement que je fais pitié sur les photos de l’époque!! Quelle horreur!!!!!!

Je me suis mouillée les cheveux au moins 2 fois, j’ai mis du gel, j’ai applati, j’ai fait frisé.. j’ai tout essayé… mais je n’aime pas ça..

Par contre, je me dis que je devais passer par là. C’était soit la repousse, soit la coupe courte. La repousse, je l’endurais depuis août et je devais tricher pour que ça ne paraisse pas trop!! Aujourd’hui, je votais pour la totale. Un point c’est tout!!!!

Je m’en vais souper chez ma chum. Elle va détester. J’en suis sure…

Mais.. comme tout le monde le dit si bien: ça repousse!!!!!!!

avril 13, 2007 Posted by | je partage une tranche de vie, Je suis, je vous raconte une connerie | 8 commentaires