Caro et cie

Mes origines…

 

Lorsque  je suis déménagée dans mon village, on me demandait mon numéro de taxe chaque fois que j’allais au marché ou au dépanneur. Au fil du temps, on finit cependant par se désintéresser de mes traits anguleux et de mon teint plutôt foncé…

Lors d’un voyage au Nouveau-Mexique, un agent d’immigration nous a fait subir un interrogatoire très stressant, lors d’un détournement routier visant à contrôler l’immigration illégale dans l’axe  d’El Paso et Albuquerque dans la vallée du Rio Grande…  « De quelle nationalité est votre femme? » répétait l’agent inlassablement… Et Pat, placide de répondre : « Canadian »…  Tout à coup, l’agent se tourna vers moi et cria : » C’est à elle que je parle… De quelle nationalité es-tu ? » « Canadian » murmurai-je … Heureusement, entretemps, il avait regardé mon passeport et nous  pûmes continuer notre route…

Même cinéma un jour au poste frontalier de Détroit…

Que dire de ma disparition dans les collines de pierres remplies de pétroglyphes à « tree rivers petroglyples » au pied de la sierra blanca (montagne sacrée) au Nouveau-Mexique…  Pat affirme que je suis partie pendant des heures,  et moi, je n’ai pas du tout cette impression… Cependant, l’heure à laquelle je suis réapparue le prouve hors de tout doute…

Et cet été… Que penser de ce sentiment de béatitude ressenti alors que j’étais assise dans les vestiges archéologiques d’une habitation paléo-esquimaude?  De ces pleurs à la lecture de « la saga des Béothucks » ?

Et cette impression d’être Américaine, et ce, dans le sens large bien entendu…  de faire partie de cet espace, de cette nature.  Et que dire de cette envie de nomader, de faire un avec le paysage?  Visiter l’Europe? Certes, mais ce n’est pas une priorité.  L’appel n’y est pas!

J’ai su. Hier… J’ai eu un accès direct aux mémoires familiales, et ce, par hasard.   Une de mes tantes m’a confirmé que mon arrière-grand-mère avait probablement du sang indien… ce que je soupçonnais depuis longtemps!  Des rumeurs, des traits physiques, des quand dira-t-on…  Mais pour moi, une réponse…

Ce que j’aimerais que ma grand-mère soit encore vivante pour creuser la question!!!!!

Publicités

mars 7, 2010 Posted by | Je suis | 3 commentaires

Déambulations bienfaisantes…

Marcher, errer, déambuler…  Sans d’autres buts que de respirer le vent frais d’automne rougissant impunément mes joues et mes oreilles, que de pouvoir  penser librement dans le silence et de lâcher-prise sur le chaos de mon esprit. 

L’appareil photo permet de capter le beau, de percevoir la luminosité, d’occuper les pensées.   La marche lente laisse quant à elle, le calme  s’installer: pas question de marcher rapidement dans le but de dépenser des calories et d’axer un moment si  bienfaisant sur la performance.  Des gants et une tuque m’auraient permis de rester bien au chaud mais ce sera pour la prochaine fois…

Voici le fruit de mes déambulations.. Un plaisir sans cesse renouvellé! 

 

 

octobre 4, 2008 Posted by | J'aime l'automne, je prend des photos, je profite de la vie, Je suis, je vais à la plage, Uncategorized | 10 commentaires

Joyeux anniversaire Caro

Aujourd’hui, 15 août 2007, je fête mon 39e anniversaire de naissance. Suis-je triste d’ajouter une année à mon calendrier de vie avec la quarantaine qui approche à grand pas? Non, pas du tout… Il n’est pas question que je passe, ne serait-ce qu’une seule minute de ma vie, à m’en faire pour mon âge et à me rendre malheureuse pour des futilités. Quels beaux moments, moi qui suis dans la fleur de l’âge, gâcherais-je ainsi? Par contre, les gens autour ont des petites remarques: Ouin, 39, c’est proche de 40, ça te déranges? 39, 40, me dit-on avec de la tristesse dans le regard…. Heille, j’ai un gars de 19 ans, je suis en couple depuis 17 ans, j’ai des enfants supers intéressants qui grandissent bien et nous accompagnent dans nos aventures et, j’ai de nombreux cheveux gris. Non.. Je n’ai plus 20 ans!!!!! Vous avez pas remarqué?

Je ne peux me ranger à ces valeurs que je juge superficielle. La jeunesse à tout prix… Ces pauvres femmes qui essaient de passer pour 10 ans de moins, se font refaire les seins qui, pourtant ont nourris leurs enfants, qui tentent par tout les moyens de chasser les rides de leurs visages. Pourquoi? Par pression sociale, pour garder la jeunesse éternelle, par peur de rejet, pour garder son homme… C’est dommage mais l’être humain a besoin de se conformer, de faire comme les autres, de rentrer dans le moule. J’adore d’ailleurs la chanson de Claude Dubois: comme un million de gens.

La beauté pour moi, c’est autre chose. Les femmes que je trouve les plus belles, ne sont pas les plus maigres, ni habillées comme des jeunes filles de 16 ans! Elles s’acceptent, sont bien dans leurs peaux, aiment la vie et savent s’amuser, ne refusent pas un verre de vin par peur de prendre un peu de poids, parlent des vrais sujets, ont des valeurs profondes qui n’ont rien à voir avec l’apparence et enfin, elles ont souvent, leurs propres façon de s’habiller…

J’ai une petite tendance à la marginalité et le conformisme me dérange. Je veux être moi, être vraie. Je veux vivre à fond et ne pas entraver ma légèreté avec des niaiseries. À 39 ans, j’assume mes rides autour de la bouche, que voulez-vous, je ris… Je ne cache pas ma crinière grise derrière une teinture toxique (je l’ai fait longtemps mais plus maintenant) car sachez que je trouve les repousses absolument affreuses. J’ai bien quelques kilos de plus que dans ma vingtaine, mais tant que je serais dans la zone santé, pas question que je ne me prive de quoi que ce soit. Je regarde où j’en suis dans la vie et je me réjouis. Je regarde mes enfants grandir et ça me rend heureuse, j’accepterais même avec joie d’être grand-mère (J’ai quand même un fils qui a l’âge que j’avais quand je l’ai eu).

J’ai aimé toutes les étapes de ma vie, de mon enfance jusqu’ici. J’adore passer du temps en famille, voyager, lire, apprendre, les apéros, les rencontres entre amis (es). Je crois que j’ai l’art de profiter à plein du moment présent et j’ai un mari qui est, lui aussi, amoureux de la vie. Alors, avant tout, je veux en profiter!

Je me souhaite un bel anniversaire!

août 15, 2007 Posted by | j'assume, Je suis | 5 commentaires

Fuir le quotidien…

Mon père était le seul homme de la famille. Pauvre lui! Lorsqu’il devenait le moindrement bougon, qu’il rechignait un peu alentour de ses départs pour son camp, perdu dans le fin fond des bois de la haute Mauricie, nous l’agacions sur son besoin de quitter la civilisation (ou était-ce de se reposer de sa gang de filles?). On lui prescrivait un deux semaines d’hermitage avec les ours et les brûlots car il faut l’avouer, ça lui faisait un bien fou. Il revenait en forme, heureux, relaxe avec des truites, des dorés, des perdrix et des lièvres. Seul petit bémol (ou l’excuse ultime pour partir encore), il court toujours après son orignal…

Ressemblerais-je à mon père? Ai-je hérité de ce trop plein de lumière, de bruits, d’activités, de ce besoin de lâcher prise sur le brouhaha quotidien? Quand vient le temps des vacances, je deviens irritable, nerveuse, fébrile, sensible. Il suffit que je sois entrain de regarder mon itinéraire pour que les larmes perlent à mes yeux, que j’entre dans le motorisé en écoutant du Rod Stewart pour que je me sente légère et émotive, de m’imaginer ne serait-ce qu’un centième les îles Mingan pour rêvasser plusieurs minutes….

La liberté d’agir au gré du temps agit sur moi comme une pillule euphorisante. Je laisse derrière moi mes soucis et lève l’ancre sur tout mes peurs et mes obligations. Je me ressource, je vis à cinquante à l’heure, je savoure de laisser couler les journées! Ensuite, je suis rassasiée pour quelques mois… pour quelques mois seulement!!

Le départ est prévu pour ce soir. Le motorisé est au garage. Il nous a fait ce weekend un crise aigüe de Pinkage. On aimerait bien régler ce problème, qui est intermittent, et que les garagistes ne peuvent jamais prendre sur le fait. Cependant, cette fois-ci, le garagiste (un spécialiste des moteurs à carburateurs) est certain de connaitre la source du problème et il nous a affirmé qu’il serait prêt cet après-midi.

Je suis fébrile, je dois effectuer les derniers préparatifs et le motorisé n’est pas ici. Haaaaaah… et nous devons être partis pour 17h30 car Sara joue son match de son soccer avant qu’on prenne la route! Un petit facteur de stress supplémentaire mais qui nous fera savourer encore plus nos errances…

juillet 17, 2007 Posted by | je stresse..., Je suis | Laisser un commentaire

chasseuse de trésors

Ronds de nacre recueillis sur une plage militaire (déserte) au nord de la Floride
C’est à cet endroit que j’ai eu peur d’un petit poisson pensant que c’était un requin, j’ai eu tellement peur que je suis même tombée en sortant (en courant) de l’eau
Coquillage du Cap Hatteras (Caroline du Nord)

Cornaline trouvée sur l’île de White Head (N-B/ Baie de Fundy)
et
Roche volcanique de Maui (Hawai)

Chaine de pied agrémentée de trésors d’un peu partout (Floride du sud, Floride du Nord, Caroline du nord (Cap Hatteras) et Hawai (Maui)
La paleur de la photo ne lui rend pas hommage

Cette petite dent de requin a été trouvé à Appalachicola au nord de la Floride

Qu’ai-je fait ces derniers jours? Je me suis amusée à faire des bijoux avec les trésors que je ramasse au fil de mes voyages… Depuis des années, j’erre le long de la mer pour dénicher des pierres, des coquillages et des morceaux de bois. Je déambule lentement, les yeux juste devant mes pieds, la tête libre de stress, le coeur léger: je trouve, je m’extasie, je m’exalte, je remplie mes poches… Sur les plus hautes montagnes, je cueille des caillous et déjà, j’ai ramené une pierre ramassée sur un site maya.. Je ne savais pas alors que c’était strictement défendu et passible de prison… Avoir su, je me serais arrangée pour ne pas la perdre!

Je range mes cueillettes dans des pots masson, dans des sacs ziploc, autour de mon spa (et oui, il est garni de pierres et de coquillages d’un peu partout), j’en expose sur le bord des fenêtres au sous-sol et j’en range soigneusement depuis tout ce temps dans le but dans faire des bijoux… Et bien, je m’y suis mise… j’ai réveillé une passion.. Enfin, je donne corps et âmes à mes idées!!!

juillet 12, 2007 Posted by | j'aime, Je suis | 4 commentaires

Me réincarner en Chatte…

Prémisse importante pour la suite de ce billet: Croire en la réincarnation… ce qui dans mon cas, n’est pas le cas. Cependant, je trouve l’idée très amballante! Tu peux devenir un oiseau si tu avais envie de voler, le fils de ta femme pour te faire materner, un homme riche si tu as vécu la pauvreté. Bref, une tonne de possibilités!!

Donc, si tel est le cas, dans cette vie, j’ai choisi l’action… J’ai 4 enfants dans une société où il est possible pour eux de faire des activités, des sports et des études qui leurs permettent d’évoluer énormément sur le plan personnel. Je passe pas mal d’ énergie pour mes enfants, et … le plus beau dans tout ça? J’ai la possibilité de les élever comme s’ils étaient tous uniques puisque je n’ai pas besoin de travailler et que ma priorité première, c’est eux!

Je cours donc, à gauche, à droite. Je bénévole dans une école puis dans l’autre. Je les amène au soccer, aux entrainements de BMX, chez le dentiste. je leur fais faire leurs devoirs, pratiquer la musique, prendre leurs douches etc.

Dans un autre ordre d’idée, j’aime bouger, danser, voyager… L’énergie? J’en déborde à moins que je ne fasse (ça m’arrive des fois) une overdose de stress! C’est là que je vomis un peu pour faire passer le tout, je me repose et je repars.. Je suis animée de passions et j’ai l’occasion de pouvoir les vivre.

J’examinais ma chatte qui ne fait que dormir à longueur de journée et je me disais que dans ma prochaine vie, ce serait bien d’être une chatte… Ouais…. pour me reposer un petit peu! Je pourrai dormir toute la journée, me faire remplir mon bol et me faire flatter à sasiété.. Mais je dois avouer, que mon besoin d’aventures serait loin d’être comblé!!;-)

juin 20, 2007 Posted by | Je suis | Un commentaire

Qui suis-je??

Dernièrement, j’ai vécu une grosse remise en question. Pour la première fois depuis longtemps, je ne savais pas vraiment qui j’étais, ce que je voulais, où j’en étais quoi!

Être ou ne pas être… là est la question!!

IL y a des moments où je me perd dans les méandres de mes questionnements existentiels. Des pensées anodines font naître des besoins, me menant vers des chemins tortueux ou vers l’épanouissement de moi-même.

J’ai une tendance au drame. À voir le pire. Et en même temps, je suis pleine d’audace, j’aime m’amuser, rire et mordre dans la vie. Suis-je un paradoxe!??!

IL y a quelques temps, je songeais à ce que serait ma vie si mon chum me laissait ou disparaissait. Je me suis persuadée que je devais (au cas ou) travailler pour faire face à un tel drame. J’ai décidé de suivre une formation dans un domaine que je connais bien et dans lequel j’ai fait quand même pas mal de bénévolat.

J’avais vraiment envie de me lancer. Pas de farces: plan d’affaire, marketing etc. L’administration c’est le domaine dans lequel j’ai fait ma vraie formation (celle qui m’a pris 4 ans et pour laquelle je me suis endetté de 12 000$), j’ai pris ça au sérieux je vous jure.

Mais en même temps, me vint le besoin de rendre tout le monde autonome, très autonome pour ne pas souffrir du syndrôme des femmes qui se font ambitionner… Je devins un général dure et autoritaire, telle la belle-mère de Cendrillon…

– Ramasses tes vêtements

– Serres ton Sac d’école

– fais la vaisselle

– fais ceci et fais cela

Criais-je, sur un ton vindicatif et aigu!!!!

Ainsi, sans répit. Pour moi (dans ma démence de faire en sorte que la maison soit toujours parfaite même si nous sommes six à y habiter avec 2 chiens et 2 chats) et pour eux (qui n’avait plus aucune lattitude). Ma vie me semblait difficile. Ma tâche d’élever les enfants me paraissait encore longue et ardue. J’en ai eu des chaleurs et ce n’est quand même pas ma ménopause (j’ai peut-être les cheveux gris mais pas encore 40 ans). Bref, les planètes étaient mal enlignées, j’étais mal lunée!!!!!

Il y a un mois, nous sommes allés chercher le motorisé à Sainte-Anne des Monts en Gaspésie, Pat et moi. J’ai pu décrocher du quotidien. Le lundi au retour, je conduisais seule en écoutant du Kaïn à tue-tête. J’admirais le fleuve émeraude et ses glaces dérivants tels des icebergs puis, j’ai eu une illumination: Ma fille, tu passes à côté de ce que tu es, de ce que tu aimes.. cours pas après des chimères.

Ta vie, tu l’aimes comme elle est. Ta famille est ton noyau, ton mari ton meilleur compagnon, tes assises sont solides, tu es utile dans tes multiples implications et dans l’entraide que tu offres aux autres, tu ris, tu t’amuses, tu soignes tes angoisses, tu vois tes amis, tu adores voyager..

As-tu vraiment besoin de tout compliqué ça!??!

avril 15, 2007 Posted by | j'assume, je partage une tranche de vie, Je suis | 5 commentaires

En tenue de ménage..

Ça c’est moi en Janvier. En tenue de ménage.

Quoi??

Vous ne vous habillez pas comme ça pour faire du ménage vous autres!??!

Je voulais vous dire que Charles venait de me dire que ce qui était important…

C’est la personne à l’intérieur du corps.. celle qui est en dedans!!!

Les cheveux, ce n’est que de l’apparence!!!!

avril 13, 2007 Posted by | Je suis | 2 commentaires

Quelle connerie!!

Depuis août (ça concorde avec mes 38 ans), j’ai décidé de ne plus me teindre les cheveux. Au diable les repousses (revenant toujours trop vite à mon goût et me laissant l’impression que ma tête était acceptable que 2 semaines sur 4) et les produits toxiques me rendant les cheveux grichoux!!

Mais là, j’étais tannée de la grande repousse, de m’attacher les cheveux pour tricher bref.. je voulais passer à l’autre étape: la totale!!!

La coiffeuse ne se pouvait plus de ma décision, j’ai dû lui faire recouper: plus de repousses…. plus du tout .. aller, du courage (dépêches toi avant que je change d’avis)… Manquant de temps (car j’avais promis à Charles d’aller le chercher à l’école pour diner avec le fils de ma chum), j’ai dû repartir les cheveux à moitié coupé. Vous savez le genre de coupe Longueil.. Et merde, je n’avais pas de tuque pour cacher le tout.. zut..

Charles entre dans l’auto et se met à crier. Non, à hurler! Houahahahahhaaaaaaa!!!! C’est laid.. c’est trop laid.. t’es pas belle… haaaaaaahhhhh!!! Maman tu devrais t’acheter des crèmes anti-rides pour avoir l’air plus jeune… hahahahaaaaa!!!!!! Au diable aussi les crèmes anti-rides, j’ai entendu, aujourd’hui à la radio, qu’elles étaient dangereuses.. pas de blagues, le trucs qui enflent les rides tuent des cellules. Moi je veux garder mes cellules bon!!!

Je lui ai affirmé (à Charles que j’ai toujours considéré presque parfait ) que s’il était aussi direct, il n’aurait jamais de blonde… Et j’ai bien averti son ami (le fils de ma chum ) que s’il riait ce soir au souper ( nous allons souper pour la fête de Pat et de Mégane, la fille de ma chum) , je partirais aussitôt! Nan!!!

Déjà que je me trouve très laide… Je n’ai jamais eu les cheveux courts de ma vie.. à part à l’âge de 4 ans et je trouve tellement que je fais pitié sur les photos de l’époque!! Quelle horreur!!!!!!

Je me suis mouillée les cheveux au moins 2 fois, j’ai mis du gel, j’ai applati, j’ai fait frisé.. j’ai tout essayé… mais je n’aime pas ça..

Par contre, je me dis que je devais passer par là. C’était soit la repousse, soit la coupe courte. La repousse, je l’endurais depuis août et je devais tricher pour que ça ne paraisse pas trop!! Aujourd’hui, je votais pour la totale. Un point c’est tout!!!!

Je m’en vais souper chez ma chum. Elle va détester. J’en suis sure…

Mais.. comme tout le monde le dit si bien: ça repousse!!!!!!!

avril 13, 2007 Posted by | je partage une tranche de vie, Je suis, je vous raconte une connerie | 8 commentaires

La liste des petits riens qui me font plaisir…

– Passer des moments en famille et jouer aux cartes

– Un calin d’un de mes enfants

– Dormir, blottie contre Pat la nuit

– Être en famille durant les vacances

– Prendre un verre de vin avec Nathalie

– M’asseoir sur ma terrasse sud, avec vue sur la mer

– Laisser fondre un morceau de foie gras tranquillement dans ma bouche

– Partager un repas entre amis (es)

– Entendre Sara jouer du violon

– Me baigner dans la mer chaude et jouer dans les vagues

– Préparer des itinéraires de voyages

– Lire un bon livre

– Avoir un gâteau le jour de ma fête

avril 9, 2007 Posted by | je pense, Je suis | 3 commentaires