Caro et cie

Phénomène inexpliqué…

Le pelage de Bill était en fort mauvais état. De gros motons laineux, parsemés de chardons, rendaient le démêlage impossible. Adieu la belle robe de schnauzer! Je dus me résoudre à le faire tondre, demandant à la toiletteuse* de lui laisser, au moins, une barbichette. La dernière fois que c’était arrivé, je l’avais trouvé affreux avec son petit museau rasé: il ressemblait plus à un rat, qu’à un chien!

Mais comment ses pattes peuvent-elles supporter le poids de son corps? C’est un phénomène inexpliqué, s’exclama Sara, ébahie, lorsqu’elle l’aperçu en rentrant de l’école….

* Mot qui n’est pas dans le dictionnaire mais pour lequel je n’ai trouvé aucun synonyme pour l’instant!!!
Publicités

septembre 13, 2008 Posted by | je ris de Bill... | 3 commentaires