Caro et cie

Grasse matinée…

De loin, d’une autre dimension, j’entendis le moteur de la moto vrombir puis s’éloigner…   Tiens, Pat est parti travailler, pensai-je.  Je me retournai, collai mes pieds sur Bill puis me  rendormis… Tout à coup, j’entendis des galops  au deuxième étage,  puis le bruit d’un rongeur grugeant un élément assez consistant.  Ahhhh, Bobby Watson qui fait le puppie, me suis-je dit…  Je montai à l’étage, descendis Bobby Watson, puis retournai me coucher avant que les yeux me décollent pour de bon et que je sois tout à fait réveillée.  Quelques secondes après que je me sois  blottie de nouveau sous les couvertures et que j’ai bien collé mes pieds sur Bill qui n’avait pas bougé d’un centimètre (c’est un grand dormeur), Bobby Watson remonta  en haut et reprit sa séance de castor intensive.  Je remontai, pris Bobby Watson par le collier, l’amenai dans ma chambre puis fermai la porte.   Je réintégrai la chaleur de mes couvertures, replaçai mes pieds sous Bill et refermai les yeux…

Je me suis réveillée plusieurs heures plus tard lorsque Sara, inquiète de voir ma porte fermée, est venue se blottir contre moi… Il était 11 heures…  Du même coup, elle a réveillé Bill et Bobby Watson! 😉

Publicités

juillet 8, 2009 Posted by | Bobby Watson..., Je dors... | 2 commentaires