Caro et cie

Actions bénévoles et remerciements…

Oui, je suis à la maison depuis une bonne quinzaine d’années. J’ai choisi de m’occuper de mes enfants, de leur apprendre à parler, à dessiner, à patiner, à attacher leurs lacets, à réciter leur alphabet et à chanter plein de chansons. Dans le respect de leurs vies d’enfants. Sara vivait dans un monde imaginaire peuplé de bébés lynxs roux, Phil mieux que quiconque pouvait faire un dessin en trois dimensions ou une motoneige en légos, Charles savait lire avant la maternelle et Alex pédalait à deux roues à 3 ans et adorait danser sur du ACDC!

Puis, lorsqu’ils sont entrés à l’école, j’ai choisi d’être là pour ne pas être obligée de les y mener malgré un vilain rhume, une fièvre ou une gastro-entérite, pour superviser les devoirs et les leçons et surtout, pour être présente à leur retour. Ils ne connaissent pas les CPE et les services de garde scolaires. Pas question de m’éloigner d’eux et de perdre la liberté qu’ils demeurent MA priorité. J’ai choisi de demeurer connectée quoi!

Mais je ne suis pas une femme d’intérieur. J’ai besoin d’action, de faire fonctionner mes neurones, de voir des gens, de me sentir utile socialement. J’ai donc toujours été impliquée dans des organismes communautaires ou à l’école. Je fus longtemps impliquée dans l’allaitement et pas juste un peu. Puis, les enfants grandirent et c’est à l’école que je décidai de donner mon temps: levées de fond, bibliothèque, ateliers en classe, sorties, conseil d’établissement!

Je choisis mes actions bénévoles en fonction de mes enfants. Par exemple, je ne continuerai pas à donner de mon temps à l’école primaire lorsque ma fille sera au secondaire. Je le fais pour être en lien avec elle, ensuite ce sera autre chose. Après mes études, du vrai travail cette fois-ci….

Hier j’ai eu le plus grand remerciement de ma carrière de bénévole: je fus couronner la bénévole de l’année de l’école de Sara. Ils ont profité de mon absence à une séance du CE pour m’élire. Les enfants de 1ère année m’avait annoncé cela en déroulant une banderole où était inscrite: Mme Caro, bénévole de l’année 2008… L’émotion m’avait laissé sans voix, ils étaient si fiers de me faire la surprise.

Alors hier, j’ai assisté au gala de l’action bénévole. Un vrai gala…. Je me suis mise belle: ma jupe fabriquée avec les vieilles cravates de Pat, un magnifique haut noir décolleté devant et derrière et puisque le temps était frais, des bottes à talons hauts. Accompagnée de la directrice, nous avons eu droit à un goûter, du vin, des spectacles de jeunes de la commission scolaire et des cadeaux (commandités, ne vous en faites pas…)!

Je ne fais pas de bénévolat pour obtenir de la reconnaissance. Mais d’en avoir un peu me fait énormément plaisir tout comme les déjeuners au resto, les bons cadeaux dans des librairies, les spectacles des enfants et les certificats… Ce weekend, j’accompagne l’équipe de soccer de Sara à un camp de perfectionnement. Ce que je suis chanceuse…

mai 23, 2008 Posted by | j'aime, je bénévole | 5 commentaires