Caro et cie

Fous rires…

Aujourd’hui, c’était la  dernière journée de mon stage.  Stage que j’ai adoré. En fait, ce que j’aime vraiment, c’est enseigner, créer des liens avec les élèves, préparer les cours…  J’aime bien étudier à l’université, mais j’aime encore plus être vraiment dans la mêlée…

Des fois, lorsque je parle ou que j’explique quelque chose, je n’en reviens pas de voir tous ses regards tournés vers moi, de ce silence que rien ne vient troubler, de cette (???) communion…  D’autres fois, je m’étonne devant les échanges, devant la richesse de ce qu’ils ont à dire, de ce qu’ils intègrent à la vitesse grand V…  Souvent, je m’émerveille et je verse une larme sur un texte, sur une parole, sur une confidence…

Aujourd’hui, j’ai ri… de bon coeur… Un de ses fous rires qui me secouent à l’université…  Je vous raconte…

Lors de la deuxième visite de la superviseure de stage, dans ma classe de filles comme la première fois, nous avions décidé de lui jouer un tour.  Durant la période de lecture, les élèves devaient mettre leurs pieds sur le bureau en lisant et je devais reprendre une élève qui ne le faisait pas :  » Mais voyons « S »…  Nous avons convenu que TOUS devaient mettre leurs pieds sur le bureau lors de la période de lecture, tu le fais et tout de suite!  Tu sais que des études confirment que cela  améliore la circulation du sang au cerveau. Allez!!! »

Chose dite, chose faite. Nous avons bien ri et la superviseure de stage, bonne joueuse, a mis ses pieds elle aussi sur le bureau!!! 

Mais cet après-midi… Cet après-midi… Holalalala!!! 

C’était ma dernière journée.   La période était à l’émotion.  J’avais sélectionné les meilleurs textes et ceux-ci  nous ont été lus à voix haute par leurs auteurs.  Ces textes, qui  n’étaient pas dirigés, avaient été conçus à partir de champs lexicaux fait sous forme de schémas heuristiques. Les sujets abordés étaient très profonds et variés. J’ai versé quelques larmes et Patrick aussi lorsque je lui en ai lu.  Certaines élèves ont vécu de grandes émotions aujourd’hui, car il y avait beaucoup d’elles-mêmes dans les textes.   Alors que nous venions de faire le tirage, que les élèves avaient un peu tapé sur le bureau pour mettre du suspense, le directeur est entré dans la classe. Bon juste pour dire, il est TRÈS grand et imposant ( et j’allais au secondaire avec.. :-S).  Gaétan qui était avec moi pour ce cours chargé d’intensité dit aux élèves :  » Qu’est-ce qu’on fait quand un invité vient dans la classe? »  Lui, il s’attend à ce que les élèves fassent ce qu’il leur a appris : se lever et dire   » Bonjour Monsieur le Directeur « …

Non… Nenon… Ils n’ont pas fait ça… Ben non voyons!!!!!

Ils ont tous, dans un élan spontané, mis leurs pieds sur le bureau…

Oui… Oui.. Vraiment.. Croyez-le, je dis la vérité.  La vraie…

J’ai tellement ri… Mais ri…   C’était rendu que les élèves riaient à me voir rire… ça allait bien mon affaire!!!!

Il fallait dire  :  » Bonjour Monsieur le Directeur, voyons »… Même lui riait, tout en développant le suçon qu’il venait de voler sur le bureau. Il ressortit et rentra…

 » Bonjour,  Monsieur le Directeur » dirent-ils tous en choeur…

HOlalalala…

Publicités

décembre 12, 2009 - Posted by | Uncategorized

6 commentaires »

  1. Ouille! Heureusement que Monsieur le Directeur semble avoir un certain sens de l’humour.

    Commentaire par une femme libre | décembre 15, 2009 | Réponse

  2. Je pense que la petite fête pour mon départ et la complicité qu’il a vue ont fait en sorte qu’il l’a pris avec humour… 😉

    Commentaire par Caro et cie | décembre 15, 2009 | Réponse

  3. Géniale comme anecdote.
    C’est si bon l’humour.

    Commentaire par Mijo | décembre 16, 2009 | Réponse

  4. Tu l’as peut-être dit mais à quel niveau à tu fais ton stage et dans quelle matière?? Cà m’émeut beaucoup ta relation avec les élèves 🙂

    Commentaire par Mamounia | décembre 18, 2009 | Réponse

  5. Mijo… Disons que ça commence sous de bons augures pour moi!!! 😉

    Mamounia… Troisième secondaire, français!!!! J’ai été très émue moi aussi… Mais si t’avais lu les messages qu’ils m’ont écrits… J’ai pleuré…

    Commentaire par Caro et Cie | décembre 18, 2009 | Réponse

  6. Oh boy, tu vas me taper sur les doigts avec ta règle pour mes fautes de français « à tu fais »!!! Je crois que je voulais écrire juste « tu fais », enfin, j’espère 😉
    Secondaire… J’ai un peu peur du secondaire, mes filles me déconseillent de faire de la suppléance dans leur école, elles disent que les suppléants se font niaiser au max, mais j’aime tellement ce groupe d’âge et Laurence et toi avez eu de belles expériences avec les jeunes, cà me tente quasiment d’essayer!

    Commentaire par Mamounia | décembre 19, 2009 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :