Caro et cie

Une journée tranquille…

Le 12 août 2009

Garés dans le stationnement du promontoire rocheux, nous dormons jusqu’à 10 heures… Nous remplissons, comme chaque matin, nos systèmes de caféine, carburant essentiel, puis nous allons faire le sentier qui monte en haut de la falaise.  Il y a, Pat les a comptés minutieusement, 477 marches dans un escalier pour arriver au sommet.  Ici les sentiers sont courts, car ils doivent être aménagés : ponts de bois pour passer sur les tourbières et escaliers pour grimper en haut des falaises. Mais la vue est exceptionnelle et j’imagine comme ce doit être beau au printemps avec les icebergs dérivant un peu partout…  Je trouve des plaquebières, communément appelées chicoutés sur la Côte-Nord au Québec, qui ne sont pas toutes mûres, mais il y en a beaucoup!

Au retour, Pat décide de « gosser » après Winnie.  Nous sommes presque à court de batteries et serons probablement obligés de prendre un camping pour la nuit.  Il considère que ce n’est pas tout à fait normal et il a remarqué quelques irrégularités électriques qui lui font penser qu’il y a peut-être un court-circuit.  Il joue dans les fils qui vont à la batterie et s’aperçoit que certaines connexions avec été changées afin que les lumières de soir soient toujours allumées. Ahan…    Lorsque vient le temps de partir, nous ne pouvons par fermée l’escalier électrique.  Nous allons donc à la cabane de pêche Canada et demandons si nous pouvons nous brancher pour faire remonter l’escalier.  Les deux gentils Terres-Neuviens acquiescent immédiatement, sans hésiter. Mais bon, les choses n’étant pas toujours simples, nous avons accroché l’escalier en nous rendant à la cabane et Pat doit la redresser. Ce qu’il fait avec l’aide des nos deux gentils monsieurs.  Nous repartons, l’escalier relevé,  et nous dirigeons dans la ville pour aller sur le bord du quai, près de la maison Grenfell.  Nous mangeons des hot-dogs et relaxons. Je suis couchée sur le sofa et je farniente.  Je n’ai même pas envie d’aller dehors, car la vue que j’ai de l’intérieur est superbe.  Je profite donc du moment présent sans me mettre de pression.  Sans la contrainte du temps, je resterais quelques jours dans cette petite agglomération bâtie au creux d’une baie abritée par les promontoires rocheux…

477 marches dans cet escalier

477 marches dans cet escalier

Vue du haut de la falaise...

Vue du haut de la falaise...

 

La vue que j'ai  couché sur le sofa...

La vue que j'ai couchée sur le sofa...

 

Puisque le voyage tire à sa fin, nous décidons de partir vers l’anse aux Meadows ou Burnt Cape en fin de journée.  Ce sont les deux derniers endroits que nous tenons à voir et nous choisirons lorsque la route bifurquera vers l’un ou l’autre.  En effet, il faut prendre la même route et les deux endroits sont situés chacun sur leur côté d’une péninsule. On opte finalement pour l’anse aux Meadows que nous ne visiterons que demain matin puisque le parc ferme à 18 heures. Nous sommes installés dans le village  sur un petit terrain aménagé pour accueillir les visiteurs: l’herbe est tondue et quelques tables à pique-nique invitent  les touristes à s’arrêter. Nous n’avons pas besoin de camping puisque les ajustements de Pat ont réglé le problème.  Il y avait un mauvais branchement et la route que nous avons faite a été suffisante pour recharger la batterie.

L'homme au barbecue...

L'homme au barbecue...

 

Bel endroit pour squatter...

Bel endroit pour squatter...

 

Nous marchons ensuite vers le coucher de soleil dont j’ai capté les splendeurs avec ma caméra.  Chaque teinte, chaque reflet sont des bonheurs pour le regard.  Au retour, nous passons près d’une maison et les gens qui y vivent s’amusent autour d’un feu de grève, ils nous font signe d’y aller.  Nous les saluons et passons notre chemin.  Aussitôt, des taches rouges attirent mon regard : des fraises des champs… En quantité telle, que je pourrais faire des confitures si j’en avais le temps. Ici sur la péninsule nord-ouest de Terre-Neuve, le temps des fraises bat son plein.  Incroyable!   La nourriture abonde, des petits fruits, j’en vois en quantité industrielle.   Depuis que nous sommes ici,  nous sommes passés des bleuets, aux framboises et enfin aux fraises.    Pat et moi, à genoux, dévorons les délicieux petits fruits jusqu’à ce qu’il fasse trop noir…

À croquer sur le vif...

À croquer sur le vif...

Des couleurs et des reflets à couper le souffle...

Des couleurs et des reflets à couper le souffle...

Presque inégalable!

Presque inégalable!

août 26, 2009 - Posted by | je voyage, Terre-Neuve

6 commentaires »

  1. Où ça les 477 marches?? Je ne me souviens pas d’un tel endroit. Entre Saint-Anthony et l’Anse au Meadows?

    Je cherche également quand vous avez changé de VR, au début n’aviez-vous pas un VR, plus classe A avec des bandes bleues et rouges. Il va falloir que je relise tout, moi!! HOn, que ça va être difficile!!!!

    Commentaire par ClaudeL | août 27, 2009 | Réponse

  2. Les marches sont à Saint-Anthony, au bout de la route: où il y a un phare, un restaurant… L’entrée de la baie quoi…

    Ce ne sera pas si difficile car nous avons changé à la fin juillet! 😉

    Commentaire par Caro et Cie | août 27, 2009 | Réponse

  3. Bon, merci, je cherchais plus vers fin de l’été 2007, sans savoir pourquoi.
    Cette fois faut que j’arrête de vous lire, je vais y passer la journée. Avec plaisir par ailleurs.

    Commentaire par ClaudeL | août 27, 2009 | Réponse

  4. Magnifiques photos.

    Commentaire par gaétan | août 27, 2009 | Réponse

  5. Hum se barbouiller de fruits sauvages dans un cadre si enchanteur.

    Commentaire par Mijo | août 27, 2009 | Réponse

  6. ClaudeL… 😉

    Gaétan… J’ai des vidéos que je ne suis pas capable de mettre… Je pense que je vous en mettrai plein la vue quand je réussirai! 😉

    Mijo… Disons que ça ajoute énormément au plaisir ressenti!

    Commentaire par Caro et Cie | août 28, 2009 | Réponse


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :