Caro et cie

De retour…

après un magnifique voyage en nomade qui aura duré en tout et pour tout, comprenant les six jours à Assatague avec les enfants, vingt-quatre jours dont dix-huit  seule avec Pat,  mon grand complice…  Nous avons la même passion pour notre famille, pour notre façon de voyager, pour les montagnes à grimper et les cuves de rivières et les océans où s’immerger!

Le style de vie? Si j’avais eu les enfants avec moi, j’aurais pu continuer un bon bout de temps ainsi…  La grandeur de la maison ne me manque pas.  Et on s’entend qu’il y a une bonne différence entre la maison et winnie.  « Born to be free »… Voilà ce que je dis…  N’est-ce pas extraordinaire de se baigner (laver*) dans la cuve limpide d’une rivière,  alors qu’un saumon essaie,  devant tes yeux,  de remonter la chute,  et de dormir sur le pont d’un traversier sous un ciel étoilé, tout ça le jour de tes 41 ans?

 Et, quoique j’aie toujours  apprécié mes voyages, notre nouvelle monture, Winnie III, convient très bien à notre genre aventurier.  Pas une côte, pas une route ne nous a fait rebrousser chemin. Nous avons pu coucher sur la pointe de la péninsule de Port ou Port, seuls au monde, stationnés près d’un vieux village saisonnier de pêcheurs de homards;  prendre des chemins abrupts dans la ville de Corner Brook; voyager sans nous serrer les dents certains moments;  avouer qu’on aurait dû changer depuis longtemps…

Voici un résumé chiffré du voyage, en attendant les détails.  J’en ai à vous raconter, vous n’avez pas idée. On le sait tous: un voyage, c’est une vie en soi…

– 24 jours sans domicile fixe. ( 6 à Assateague Island (Ocean City, Maryland) et 18 en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve)

– Une multitude de vagues immenses.

– 2 jours de grand vent (chauds).

– 2 orages (Assateague).

– 1 nuit de pluie.

– 1 matin de brume.

– 24 jours ensoleillés,au moins en partie.

– Quantité incroyable d’air pur.

– 96 kilomètres de hikking.

– 4 nuitées de camping (national seashore, frontier town ( pour la piscine et ses effets sur nos coups de soleil), Blow me down et un parc de VR dans le fjord du côté sud du parc Gros-Morne (pour recharger les batteries).

– Quantité d’endroits incroyables pour dormir, marcher, vivre, picoler, profiter de la vie.

– Quelques cours d’histoire au parc national de Port au Choix et à l’Anse aux Meadows.

– Pas une seule seconde de télévision.

– Beaucoup de compulsion sur Brian Adams.

 

Le temps que nous avons eu à Terre-Neuve est, semble-t-il,  exceptionnel.  Il a fait chaud, beau, soleil.  J’ai manqué de vêtements puisque j’avais amené des gilets à manches longues, des vestes, ma tuque, mon coupe vent et  quantité incroyable de  jeans.  Vous me verrez souvent avec la même camisole sur les photos: C’est le haut de mon tonkini que j’avais, heureusement, laissé dans le winnie…

Au départ, on voulait  faire l’ouest, mais on ouvrait la possibilité de tout faire et de pousser vers l’est si nous avions le temps.  Vous savez, certaines gens ne font que rouler et traversent l’ouest de Terre-Neuve, en 3-4 jours seulement.  Ne doutez pas, j’en ai connu.   D’autres voyagent comme nous, bottes aux pieds, coeurs légers, au gré du vent et du moment, et prennent plus de 2 semaines.  Nous avons fait le voyage en parallèle avec d’autres nomades comme nous dont un très sympathique couple à la retraite que nous croisions  régulièrement (j’ai même fait les allées d’une épicerie avec la dame)…   Ils voyagent comme nous, mais avec l’ âge, ils préfèrent dormir dans les villages par souci de sécurité.  Nous?  On a les chiens et on peut toujours se servir de la bonbonne de poivre de cayenne pour les ours, si c’est vraiment nécessaire…  Pour ce qui est de l’Est?   Nous avons à peine eu  le temps de tout faire et on aurait bien aimé rester plus longtemps à certains endroits. Ce sera pour une autre fois!

J’en ai à vous raconter…  Des aventures, des anecdotes, des moments intenses, des comptes-rendus des journées et des randonnées…  Je vous invite donc à suivre les aventures de Pat et Caro à Terre-Neuve!

* avec un savon biodégradable bien entendu…

août 18, 2009 Posted by | je voyage, Terre-Neuve | 4 commentaires