Caro et cie

Les mers du sud et les mers du nord…

Quel bon prétexte que de vouloir faire plaisir à Sara et de me rendre à la plage pour lire, bien assise dans une chaise basse, les pieds dans le sable ou dans l’eau, tout dépendamment de la chaleur ambiante…  J’adore être au bord de l’eau, mais surtout des cours d’eau assez larges et imposants pour laisser le temps au vent d’être plein de rayons de soleil lorsqu’il passe sur ma peau et aux odeurs de bien s’imprégner de tout ce qui les constitue.  Le lac a son odeur, le fleuve quand il n’est pas encore salé a aussi le sien et une autre encore lorsqu’il devient estuaire, puis golfe.  Plus il s’élargit et plus j’ai l’impression de respirer profondément.   Les mers chaudes ont leurs particularités et les froides aussi.  Un petit secret… Je préfère l’odeur et les grèves des mers froides. Par contre, je ne dirai jamais non aux mers du Sud, si claires, accueillantes et reposantes. Alors qu’on marche et réfléchit sur les premières, on lit et on se prélasse sur les deuxièmes.  Quel bonheur de s’y retrouver surtout lorsque l’hiver est bien installé chez nous et que je passe mon temps à prendre des bains chauds pour me réchauffer alors que mes os s’entrechoquent et que je grelotte inlassablement.

Parfois mes pensées vagabondent… Je me dis que si le monde tel que je le connais devait changer, ce qui me manquerait le plus serait sans contredit un bon bain chaud et la mer…Certes, je me contenterais de mon cours d’eau à moi, ce qui est mieux que rien, soit dit en passant, parce qu’il se rend au fleuve, puis à la mer.. J’aurais toujours la possibilité de me faire un radeau et de partir à l’aventure! 😉

Publicités

juillet 16, 2009 Posted by | j'en profite, je vais à la plage | Laisser un commentaire