Caro et cie

La fête à papa…

mimi 022

Nous ne sommes pas une famille qui accorde de l’importance aux fêtes qui parsèment le calendrier dans le but de nourrir, abusivement parfois, le culte du capitalisme avec l’abondance de consommation qui en résulte.   On se voit la plupart du temps, mais si on est occupé ailleurs, personne ne s’empêchera de dormir la nuit suivante.

Par manque de lien filial?  Non, puisqu’on se voit au moins une fois par semaine pour partager un repas ou pour faire une petite séance de magasinage avec ma mère.  C’est juste qu’on ne  nourrit aucune attente avec ces fêtes là.  C’est probablement pour cette raison que je passe mes Noëls au chaud, sans aucun remords, et sans avoir à faire face à des airs bêtes au retour.

Mais aujourd’hui, c’est la fête des Pères.   Mon amour de la nature, je le tiens de lui.  Il nous amenait ma soeur et moi dans le bois et là, il nous apprenait à manger des plantes et des champignons, à faire des abris, à lire une carte et à utiliser une boussole, à faire le tour des collets à lièvres, à mettre nos vers sur nos hameçons et, à  décrocher nos poissons  nous même.  Une fois, il nous a amenés en vacances en Abitibi.  Ma mère n’a pas eu l’air de s’en plaindre, mais ma soeur et moi avons fait une mutinerie. Nous avons refusé d’aller visiter une mine et nous avons farnienté sur une plage.  Quand même, fallait pas exagérer ;-)!!!!

Il explore les moindres recoins du Québec.  Il n’en sortira pas tant qu’il n’aura pas marcher tous les parcs et monter toutes les montagnes…  Les sentiers et les monts qu’il a parcourus représentent  des kilomètres et des kilomètres, c’est assez impressionnant. Il pourrait travailler pour n’importe quel parc provincial et guider les touristes, c’est évident.  Pour le moment, il partage son temps entre la maison, son camp de chasse et les parcs…

Quand la nature l’appelle, il devient bougon.  Dans ce temps-là, on l’envoie retrouver sa bonne humeur.  Il revient toujours cependant, car il s’ennuie de nous…

Bonne fête des Pères PAPA!

Publicités

juin 22, 2009 - Posted by | Uncategorized

4 commentaires »

  1. Wow…Çà c’est bien. le goût pour tout ce qui est nature, bois.

    Mon papa n’est plus mais j’en garde le souvenir d’un homme très émotif et à fleur de peau qui m’a appris qu’un homme aussi çà peut pleurer. Il m’a aussi donné le goût pour la musique.

    Bonne semaine Caro!

    Commentaire par Nanoulaterre | juin 23, 2009 | Réponse

  2. Salut Caro,

    Un mot pour te dire que je pense que t’as un virus. Ton ordi, s’entend. J’ai reçu un mail suspect de toi. Vérifie…

    Jen

    Commentaire par Grande-Dame | juin 23, 2009 | Réponse

  3. Avoir su que tu metterais cette photo sur le web, j’aurais moins forcé sur le sourire…

    LOL

    Commentaire par Marilou | juin 24, 2009 | Réponse

  4. Nanoulaterre… On est influencé par nos parents c’est certain… C’est ce qui reste aussi, je pense, d’une génération à une autre…

    Grande Dame… Tout semble beau pour mon ordi…

    Loulou… je l’aime bien ton sourire moi sur cette photo! 😉

    Commentaire par Caro et Cie | juin 25, 2009 | Réponse


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :