Caro et cie

À la rescousse du cormoran…

Sur le quai de Bay Pier, les enfants avaient remarqué un pauvre cormoran au cou tordu par un fil de pêche.   Il pouvait à peine voler et il était évident qu’il ne pouvait plus plonger pour se nourrir.   À  notre retour d’Edmont Key, nous nous sommes installés sur une table à pique-nique sur le bord de la plage à l’ombre des arbres et les enfants sont allés se promener sur le quai  afin de repérer le pauvre volatile.

Le lendemain, ils n’avaient qu’une idée en tête, le dépêtrer de son fil…  Bizarrement,  à notre arrivée, il était sur la plage.  Les enfants partirent avec un ciseau pour tenter de couper (incognito) le fil.  Mais ils hésitaient, tournaient autour et n’y arrivaient pas.  Nous,  les adultes,  étions  assis  non loin de là et nous observions les tentatives de sauvetage avec attention. 

Les efforts des enfants restèrent vains alors Pat et J-F décidèrent de prendre les choses en main.  Nous nous sommes donc tous retrouvés sur la plage, autour d’un pauvre oiseau que Pat se préparait subtilement à attraper.  Un homme lui dit: » heille, qu’est-ce que tu fais là? »   Il le rassura en lui expliquant rapidement  la situation…  

Alors Pat s’élança, attrapa le cormoran et J-F coupa le fil avec le ciseau.  Libéré, il étira le cou et se dirigea tranquillement vers la mer pour nager,  pas stressé du tout d’être entré en contact avec l’humain.  Tous,  autour de nous, applaudissaient à tout rompre, même l’homme  qui devait être soulagé que notre but n’était pas de manger du cormoran pour le souper!

floride-2008-068

florida-08-099florida-08-102

Publicités

janvier 10, 2009 - Posted by | Florida 08

2 commentaires »

  1. Allo Caro,

    Belle initiative, bravo. Je ne sais pas combien de temps il était comme ça, mais il n’aurait assurément pas vécu très longtemps sans votre intervention et aurait connu une mort pénible.

    Commentaire par Pierre F. | janvier 11, 2009 | Réponse

  2. Quitte à passer pour des tueurs d’oiseaux…lolol…

    Blague à part, les enfants étaient traumatisés à l’idée qu’il ne pouvait plus se nourrir et qu’il mourrait à petit feu… ;-S

    Commentaire par Caro et Cie | janvier 12, 2009 | Réponse


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :