Caro et cie

Un petit coucou de Floride…

Un petit coucou de Floride….  Où nous nomadons à notre goût, changeant de plage au gré  de notre fantaisie, arpentant la jungle et sauvant de pauvres oiseaux emmêlés dans des fils de pêche, ne prenant de camping que pour laver nos serviettes et goûter aux joies d’une longue douche chaude!

Le temps est beau, chaud et nous en profitons au maximum…  À bientôt!

 

florida-08-0431

 

 

 

florida-08-0661

décembre 31, 2008 Posted by | Uncategorized | 5 commentaires

Viva la Florida!

Bon l’esprit de la Nomade a pris possession de moi, après avoir passé deux jours évachée  sur le sofa dans une grosse doudou moelleuse en écoutant la quatrième saison de PERDUS…  Je ne m’en suis extirpée que pour mettre du bois dans la cuisinière,  aller à la toilette et faire quelques brassées de lavage!   

J’ai fait de la  pression à Pat pour qu’il amène des sushis pour le souper hier et je suis retournée ensuite à mon Xième épisode de la journée.  Je ne suis pas une grande fan de télé mais cette série, je l’adore.  Tout comme j’ai suivi assidûment « six pieds sous terre » il y a quelques années…  J’avais besoin de légumiser, de mettre mon cerveau à OFF et je crois que cela me fut profitable. 

Ce matin, je suis en feu.  L’attrait de la doudou et de la télé n’y est plus.   J’ai fait quelques allers et retours pour remplir Winnie, quelques commissions,  puis j’ai  tracé dans ma tête notre itinéraire de départ.   Je veux faire la Côte Ouest mais de Tampa à Naples pour ensuite nous rendre à Key West dans les Keys, à la demande des enfants, en traversant les Everglades.  L’an prochain, il est question que nous choisissions une destination accessible en avion.  La famille est scindée, certains préfèreraient aller dans un tout compris au Mexique et d’autre à Hawaï en camping…   Mais bon, on a encore un an pour y penser et gageons que c’est moi qui vais gagner car je suis très persuasive!  😉

J’ai hâte de partir là… Je suis fébrile et contente de l’être car ça fait partie des joies de voyager.  Ah!  le soleil, la mer, le sable chaud, les coquillages, la chaleur, les sources artésiennes et le lâcher-prise!   Florida… Attends-moi, j’arrive!!!

décembre 19, 2008 Posted by | Uncategorized | 6 commentaires

Bilan universitaire…

Au début de la session,  l’obstacle majeur était de remettre les pieds dans le centre ville de Montréal que je n’avais pas fréquenté depuis mon précédent bac en administration, si ce n’est pour me rendre à la place des arts de temps en temps ou au Métropolis.  Nager à travers la marée humaine convergeant dans la même direction, éviter les finfinauds qui prennent l’escalier du côté gauche pour dépasser les autres alors que toi, qui arrives à contresens,  tu tiens bien ta droite, gérer les heures du train et du métro, trouver l’endroit où tu peux remplir ta tasse du meilleur café qui soit et ton estomac d’un délicieux petit sandwich déjeûner,  etc., voilà de nombreux défis à relever.    Connaissant bien l’université et  le réseau souterrain, je n’avais pas à chercher mes pavillons ni mes locaux.  Déjà, je pouvais choisir de marcher au soleil par beau temps ou de me déplacer à l’intérieur par mauvais temps.

Au début, je ne voulais pas rencontrer personne.  Je viens à l’université pour apprendre,  me disais-je,  des amis j’en ai.  Ma barrière fut brisée car je fus obligée de me mettre en équipe à un moment donné dans quelques cours et aussi,  à  sourire et à communiquer avec ceux que je voyais tous les jours.  Notre cohorte est toujours ensemble ce qui est très différent de mon bac en administration où je n’avais jamais les mêmes personnes dans mes cours, à part ceux avec qui je concoctais mon horaire.  En trois mois donc, même si je ne le voulais pas, je me suis crée un petit réseau.

Il y a Caroline, une âme soeur, que j’ai rencontrée dans le métro et qui a presque mon âge,  Rama avec qui j’ai passé le test oral et qui m’amène des fekkas et autres petites pâtisseries Marocaines, André-Philippe, très timide, qui sort de son cocon tranquillement, Vincent, Caroline et Julie…  Je suis surprise, j’ai même étudié en groupe, ce que je n’avais jamais fait de ma vie.  Je me surprend même à 40 ans!

J’aime ce que j’apprend.  Il y a beaucoup de travaux et de lecture.  Mais bon, comme j’aime écrire ce n’est pas trop ardu pour moi.  De plus, , je suis une livrivore et j’ai lu en plus des 15 livres obligatoires,  quelques romans pour mon plaisir personnel…   

Il n’y a qu’un cours qui m’a tapé sur le rognon.  Les étudiants partaient à la pause ou ne se pointaient tout simplement pas.   On ne savait pas où on s’en allait, ni ce que l’on devait faire. Mais bon, j’ai fait de mon mieux et  je sais que ce n’est pas de cette façon que je veux enseigner. Dire que c’était un cours de didactique.. pfff!! 

Je fais un peu d’anxiété de performance par contre. Je suis très exigeante avec moi-même et je n’accepte rien de moins que des A.  Pat m’a rappelée à l’ordre:  » tu es une étudiante oui, mais aussi une mère et bien autre chose alors ne te mets pas trop de pressions »… Il a bien raison, je me suis  calmée et jusqu’à date je suis fière de mes résultats. ll est certain que je suis fébrile à l’idée d’avoir mes résultats finaux mais j’étais tellement prête que je m’attend à des notes presque parfaites!

décembre 17, 2008 Posted by | Uncategorized | 7 commentaires

Juan Illich et ma corde à linge…

Vous avez pu remarquer (peut-être pas…) que la corde à linge avait été enlevée de la salle à diner sur la photo du billet précédent.  Pat voulait garder sa fierté devant la parenté,  mais ne vous inquiétez pas, je l’ai remise dès le lendemain matin.  Moi je m’en fout. Les décors de revues de décoration, ça fait crier les mères, ça fait étudier les enfants chacun dans leurs coins et ça relègue tous les membres de la famille dans leurs chambres à coucher…

C’est une question de convivialité et de productivité, rien de moins!  Connaissez-vous Juan Illich?  Pour faire une histoire courte, il a bâti une théorie selon laquelle l’être humain conçoit des outils qui lui sont utiles puis, lorsqu’ils ne fonctionnent plus aussi bien, il en conçoit d’autres pour qu’ils le redeviennent et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’ils soient  totalement contreproductifs.  Vous pouvez faire le lien avec les médicaments qui rendent les gens malades plus qu’ils ne les soignent par exemple…

Pour ma part, j’ai très bien compris le concept.  Ma sécheuse à linge est contreproductive car elle utilise de l’énergie électrique qui est puisée à même les rivières, et dont la demande est si grande,  que certaines sont détournées et asséchées, sans égard aux peuples vivant sur leurs rives.  En plus,  les vêtements rapetissent, pâlissent et s’effilochent….

Selon les principes qu’il a établi, je dois utiliser un outil convivial qui ne causera pas de problèmes…  Éh bien, ma corde à linge,  à part de déplaire à  Pat,  est plus que convivial, vous ne trouvez pas?

décembre 16, 2008 Posted by | Uncategorized | 6 commentaires

La fête de Philou…

dec2008-0031

Éh oui, Phil a maintenant 16 ans.  Il a suivi ses cours de conduite et passe son permis probatoire en janvier, à notre retour de la Floride.   Si Pat pense avoir conçu Charles seul, Phil quant à lui, ressemble de plus en plus à mon père et aux membres de sa famille.

Chez nous, les petites fêtes avec les p’tits zamis, oubliez ça…   Je n’ai jamais fait ça!  C’est un concept que je ne comprend tout simplement pas.  Quant à dépenser de l’argent et de l’énergie, j’invite la famille et les amis (es) proches.   Mes enfants n’ont jamais revendiqué de fêtes d’amis, faut croire qu’ils aiment ça…

Parlons-en des fêtes d’amis…  Les parents essaient d’impressionner leurs petits poux avec des babioles du magasin du dollars, des clowns qui les font pleurer  et des joyeux festins  chez McDo!  C’est de la poudre aux yeux.. Rien de moins!  Quoi de plus vrai, de plus significatif que de recevoir la parenté et de partager un bon repas, surtout une tourtière du Lac Saint-Jean cuisinée par ma mère?  Bien sur, les vrais (es) amis (es) sont les bienvenues.  Mais ils n’ont jamais eu, croyez-moi,  de sacs à surprises en sortant d’ici!!!

C’est tellement représentatif de notre société que c’en est à brailler…  Je suis tellement contente d’avoir des enfants qui apprécient leurs grands-parents, leurs cousins et cousines, leurs frères et soeurs, leurs oncles et tantes.  Je suis  consciente que cela résulte de l’éducation que nous leur donnons et  j’en suis particulièrement fière!

décembre 16, 2008 Posted by | Uncategorized | 6 commentaires

La corde à linge…

divers-009

Pour rassurer Une femme Libre

décembre 9, 2008 Posted by | Uncategorized | 9 commentaires

Occupée à autre chose qu’à ce qu’elle devrait…

D’ici 10 jours, j’aurai remis près d’une cinquantaine de pages de travaux (je vous le jure) et fait 3 examens…  Alors qu’est-ce que je faisais dans mon Winnie à écouter Rod Stewart chantonner des airs qui me transportent ailleurs au lieu d’étudier?

Cet automne,   j’ai écouté une émission à TQS du genre ils ont changé de vie.  Un couple et leurs deux enfants, dont l’un handicapé,  était parti pour une virée autour du monde en voilier. Des années de sacrifices, de préparations.. Bizarrement,  à la fin du reportage, on voyait la femme chanter dans son voilier, rien de moins que ma toune préférée de Rod Stewart.   Tout comme moi dans Winnie…  Pas de blague!   En fait ça aurait pu être moi, et dans le style et dans les gestes,  si elle s’était appelée Caro  ou si elle s’était trouvée dans un Winnie blanc fier représentant d’une autre époque!! 😉

décembre 1, 2008 Posted by | Uncategorized | 5 commentaires