Caro et cie

À bout..

Je manque de vigueur…   Je dors peu et je me suis même payée le luxe de « paranoïer », une nuit presque complète, à cause du vent.   Pat,  mi-endormi,  me suppliait de laisser les enfants dormir en paix mais j’eus beau  essayer de me raisonner, je retournais sans cesse observer le pin, le fameux pin qui me stresse,  dans la montagne.  J’ai tout simplement peur qu’il tombe sur la maison.   Il ne faut pas oublier que les arbres, chez nous, se déracinent régulièrement.  Comme celui qui est tombé sur la piscine, il y a 2 ans!!  

Finalement, vers 4h du matin, je suis allée les réveiller,  et je leur ai demandé de descendre se coucher au rez-de-chaussée…   Ce qu’ils firent avec le sourire, sans éprouver le moindre danger potentiel, cela paraissait car Charles avait un sourire en coin et Sara chantonnait du Simple Plan…  Se sentent-ils aimés, flattés par cette inquiétude?  Je n’en sais rien… Mais ils s’installèrent gaiement sur le sofa,  et je puis enfin m’endormir pour deux ou trois heures!!

Bon…  Mis à part la mi-session, ça va..

Je ne peux vous exprimer comme ma vie a changé.  Habituée de cultiver le  bonheur, de ramasser en arrière des autres, de prévoir des itinéraires de voyages……..

J’en suis à disserter, à remplir mon vase intérieur de connaissances…  À vingt ans, c’est normal puisque cela se situe dans le parcours normal des choses mais à 40 ans…  C’est un réajustement incroyable!

Haaaaaaaah…….

Publicités

octobre 31, 2008 - Posted by | Uncategorized

8 commentaires »

  1. Et comment la vis-tu, ce réajustement (mis à part la fatigue, assez normale à la mi-session mais sans doute multipliée par dix chez une mère de famille 😉 )

    Aimes-tu toujours tes cours?

    Commentaire par Encre | octobre 31, 2008 | Réponse

  2. Je trouve ça formidable moi, j’ai adoré étudier, mais je ne sais pas si j’en aurais encore l’énergie, avec tout le reste… Chapeau à toi ! ;-D

    Commentaire par Méli | octobre 31, 2008 | Réponse

  3. Encre… C’est certain que j’aime mes cours… Je me mets, par contre, beaucoup de pression et ça m’épuise!

    Mais comme tout s’arrange tranquillement pas vite, j’imagine que je devrais réussir à gérer parfaitement ce côté de la situation!

    Et ici à la maison, c’est le bordel… Difficile pour le moral.. 😉

    Méli… J’adore étudier aussi… Mais c’est justement l’énergie qu’il faut arriver à doser.. C’est ce sur quoi je vais travailler d’ici la fin de la session.. 😉

    Commentaire par Caro et cie | novembre 1, 2008 | Réponse

  4. Les enfants devraient maintenant faire leur part. Normal de compter davantage sur l’apport de maman quand elle est à la maison, mais là, il faut déléguer, donner des tâches à chacun. Déjà, si chaque personne de la maisonnée devient responsable de son lavage, ça allège beaucoup. À partir de dix ans, un enfant est capable de s’occuper du sien. Chacun peut avoir la responsabilité d’une pièce commune et évidemment, chacun s’occupe de sa chambre. Vous êtes dûs pour un conseil de famille. Tout le monde est occupé, donc tout le monde met la main à la pâte, et en plus, vous n’avez que des grands qui peuvent donc tous aider. Sinon, vous allez sombrer si vous avez à vous occuper de tout toute seule. Très accaparant des études à temps plein!

    Commentaire par Une femme libre | novembre 1, 2008 | Réponse

  5. Vous avez raison Femme Libre… Et c’est sur quoi je travaille.. Je dois avouer qu’ils m’aident depuis longtemps, mais que nous devons passer à un degré d’autonomie supérieur!

    Les changements amènent presque toujours de la résistence… Et de nature, je manque de constance…

    Nous ferons un conseil de famille… Et noterons (oui, très important) les tâches de chacun!

    😉

    Commentaire par Caro et cie | novembre 1, 2008 | Réponse

  6. Ma chère Caro, je suis excellente pour donner des conseils de gestion familiale aux autres, très efficace. Mais c’est très bordélique chez moi. Je ne peux pas demander à mes enfants d’en faire plus que moi, tout de même! Je pense que je suis incapable de faire du ménage dans la solitude,donc je me sauve tout simplement de la maison, la preuve, Voisin vient de passer l’avant-midi chez moi pour faire des réparations, et j’ai fait un ménage complet tout en jasant avec lui, sans douleur!

    Je pense que c’est un gros défi que vous vous donnez là de retourner aux études, parlez-en ouvertement à votre famille, ne leur laissez pas croire que tout est facile pour vous et que vous êtes au-dessus de vos affaires et je suis certaine qu’ils sauront vous appuyer concrètement.

    Commentaire par Une femme libre | novembre 2, 2008 | Réponse

  7. Défi de retourner aux études, et défi de choisir cette profession. Car elle est vraiment très prenante. Un prof, ça finit toujours sa journée vidé pour avoir tout donné 😉 Je crois que Femme libre a raison : il faudra que tu délègues car la tâche de travail ne va pas diminuer une fois les études terminées, je t’assure! 😉
    Bises et bon courage 🙂 🙂 🙂

    Commentaire par Encre | novembre 2, 2008 | Réponse

  8. Vous savez, je crois que je dois apprendre à lâcher-prise tout simplement…

    Mes enfants ne sont pas si pires que cela.. Mais nous sommes cinq, à occuper la cuisine et la grande pièce de vie du premier étage… Plus les deux chiens qui perdent des poils et Max qui déchiquette des mouchoirs de papier…

    Mais je ne voudrais pas qu’ils s’isolent au sous-sol ou dans leurs chambres…

    😉

    Commentaire par Caro et Cie | novembre 3, 2008 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :