Caro et cie

Virée en Gaspésie..

Nous partions avec une vague idée de notre itinéraire si ce n’est que pour une fois, nous irions voir ce qu’avait l’air le Parc du Bic dans le bas Saint-Laurent. En effet, nous passons souvent devant sans nous arrêter, pressés de nous rendre à destination (Gaspésie, Nouveau-Brunswick) ou de rentrer à la maison. Cette fois-ci, je voulais voir la mer… Alors cet endroit magnifique, situé dans l’estuaire du Saint-Laurent, quoique pas encore assez à l’est pour utiliser le terme de MER, fût choisi pour notre premier arrêt. Et puis, sans trop réfléchir à tout ces aspects techniques, je vous avoue que pour moi, c’est la même affaire. L’eau est salée et ça sent la mer! Que faut-il de plus pour être heureux?

Ensuite, il était grandement question de nous rendre tranquillement à Matane prendre le traversier jusqu’à Godbout et redescendre tranquillement vers les Bergeronnes et Tadoussac. Vous vous souvenez sûrement de mon engouement l’été dernier pour la côte nord et de mon sentiment d’être tombée amoureuse… Cependant, nous hésitions pour une virée en Gaspésie, cette péninsule absolument magnifique dont nous n’avions pas visité le côté nord depuis des lunes (c’est-à-dire 18 ans). Nous avions envie de montagnes immenses et de cette route vertigineuse, construite par endroit sur des terrasses marines, au niveau de la mer…

Finalement, après avoir visité le Bic, Rimouski et Pointe-au-Père dans le bas St-Laurent, nous sommes passés tout droit à Matane… Le temps était magnifique, le fleuve tranquille et on avait déniché entre-temps de nouveaux endroits à visiter. Et puis, on voulait vivre la Gaspésie en nomades. Ce qui est très différent comme voyage, je vous l’assure, qu’un voyage dirigé, avec camping ou motel. C’est là qu’on se retrouve dans des endroits insolites et qu’on rencontre les gens de là-bas….

Je ne sais pas quel temps il a fait sur la Côte Nord… Je sais par contre qu’en Gaspésie, nous avons eu une semaine chaude et ensoleillée sans presque un souffle de vent. Le mauvais temps nous a rattrappé samedi et dimanche, quoique le samedi matin avant notre départ de Port-Daniel, nous avons pu marcher sur la plage et prendre nos cafés à l’extérieur, enfin à notre arrivée à trois-Pistoles en fin d’après-midi, le ciel variable nous a permis d’explorer les environs. Hier, jusqu’à Québec par contre, il pleuvait des cordes… Un point pour freiner la nostalgie du retour!

J’ai deux questions: Le fleuve chasse-t-il les nuages? La rive sud du fleuve est-elle généralement plus dégagée l’été que la rive nord?

août 4, 2008 Posted by | bas Saint-Laurent, gaspésie, je voyage | 11 commentaires

De retour…

août 4, 2008 Posted by | bas Saint-Laurent, gaspésie, je voyage | 2 commentaires