Caro et cie

Le compostage selon Caro…

Je composte depuis des années… En fait la gestion des déchets, c’est une de mes priorités. Je me sentirais vraiment coupable d’envoyer au dépotoir ce qui peut être recyclé ou composté. C’est un moyen facile de réduire du tiers la quantité de résidus que l’on produit à la maison. Je sais, c’est compliqué. Il faut un composteur et une connaissance des techniques (compliquées) de compostage, me direz-vous.

Si on se fie aux lectures, dépliants et autres sources d’informations disponibles, composter est un art, une science dirais-je. En plus de devoir acheter un composteur, il faut mettre une quantité déterminée de résidus secs et de résidus humides. Tant de brun, de vert et de jaune. Mais pas de ci où de ça…

Et bien y’en a marre.. Pourquoi est-ce si compliqué de gérer un tas de résidus organiques? Pourquoi faudrait-il dépenser jusqu’à une 100aine de dollars pour un composteur? Pour provoquer des besoins, faire dépenser les consommateurs et faire vivre l’économie? Et puis, ça devient si mélangeant que les gens abandonnent en laissant leurs investissements pourrir dans le fond de la cours et leurs livres (sur le compostage) dans les bibliothèques…

Selon moi, pour composter… Il faut se trouver un coin dans le fond du jardin, y jeter les restants organiques (fruits, légumes), les marcs de café, les coquilles d’oeufs, le gazon, les mauvaises herbes et les feuilles mortes. Allez-y avec ce que vous avez sous la main et croyez-moi, ça se transformera à coup sur en terre si vous n’oubliez pas de brasser le tout, de temps en temps, avec une fourche. Si vous oubliez, vous pourriez avoir la surprise de voir pousser des patates ou des melons sur votre tas de composte… De plus, ça ne sent rien. Pas une odeur ne s’en dégagera à moins que vous y ajoutiez de la viande, du poisson, des produits laitiers. Quoi de plus simple?

Publicités

juin 4, 2008 - Posted by | je composte

18 commentaires »

  1. Nous le faisions aussi à notre résidence de campagne, mais nous nous sommes aperçus que c’était les animaux sauvages qui venaient manger cela, alors nous avons mis un contenant de compostage, car nous ne voulons pas que les orignaux et les chevreuils se nourrissent d’aliments domestiques, ils doivent rester à l’état naturel et rechercher leur alimentation dans la nature.

    À l’automne, nous mettons un gros bloc de sel sur une souche, les orignaux en sont friands, nous mettons aussi des pommes pour attirer orignaux et chevreuils, pas pour les chasser, seulement, les voir se promener sur notre domaine.

    Et bien surprise, au printemps cette année, nous avons deux pommiers en fleurs, et nous n’avons pas planté de pommiers, la surprise, nous étions très contents.

    Belle sensibilisation, ma belle.

    Bon mercredi et bisous xxxx

    Commentaire par Rosie | juin 4, 2008 | Réponse

  2. C’est assez nouveau de parler de compostage en France. Bien entendu les composteurs sont hors de prix.

    On va donc continuer à faire comme nous faisions avec notre tas dans le fond du jardin en y rajoutant en plus le marc de café et les coquilles d’oeufs. Pour ces deux déchets, je ne savais pas. Merci pour le tuyau.

    Commentaire par Mijo | juin 4, 2008 | Réponse

  3. J’ai acheté un composteur… pour l’instant(après un été), pas encore de compost mûr, j’espère que je vais finir par en avoir… Je vais y porter mes épluchures et tout et j’ai maintenant des feuilles mortes à y ajouter… J’essaie de suivre les règles de base, on verra, mais c’est vrai que ça réduit la quantité de déchet, en fait, j’ai très peu de déchet puisque je recycle aussi beaucoup… Expérience en cours !

    Commentaire par Méli | juin 5, 2008 | Réponse

  4. AH!!!!

    Nous aussi on s’y est mis. Depuis 2semaines.

    Petits terrains de banlieu obligent, on s’est procuré le bac à prix très réduit de la ville. Pour le coup d’oeil mais surtout pour décourager mouffettes et autres bêbêttes citadines qui voudraient venir s’en faire un buffet.

    Le contenant est peut-être pas l’idéal, côté consommation, mais je crois que c’est tout de même un bon compromis plutôt que de ne rien faire..

    😉

    Commentaire par Mère Poule | juin 5, 2008 | Réponse

  5. Mijo… Je pense que c’est ça le compostage: un tas dans le fond du jardin… Dans la veine de la protection de l’environnement le compostage est très à la mode, c’est assez récent pour nous aussi!;-)

    Méli.. Les feuilles mortes et les résidus organiques de ce printemps sont déjà en transformation…. C’est parce que le mien a beaucoup d’air…lolol…;-)

    Mère Poule… je n’ai pas vraiment de bébittes qui viennent dedans…;-) Ici, ils vendent le contenant 100$

    Commentaire par Caro et cie | juin 5, 2008 | Réponse

  6. Ouf, c’est pas du tout ce qu’on a payé… Ils nous font ça pour la moitié de ce prix. Ce qui reste tout de même assez dispendieux.

    POur les bébittes, peut-être que c’est Bill qui les mange??

    😀 😀 😀

    Sans farce, tu savais que plusieurs municipalité, dont St-Roch et St-Lin on maintenant leur bac de compost brun avec cueillette par la ville??? Je croyais que ma ville le ferait, mais ça l’air que c’est pas dans leur plan.

    Dommage pour tout ceux qui n’osent s’aventurer dans le compostage. Par manque d’intérêt, d’espace ou de sous.

    Commentaire par Mère Poule | juin 5, 2008 | Réponse

  7. Moi j’ai pris des bacs en plastiques comme composteur que j’ai transformé. TOut se décompose a merveille sans difficulté. Les enfants étaient bien surpris de voir le tout se transformer.

    Commentaire par pistache | juin 5, 2008 | Réponse

  8. J’ai deux gros composteurs de la ville de Montréal depuis vingt ans. À cette époque-là, ils les vendaient dix dollars. Ils sont encore bons. Je ne suis pas de recette, je mets tout ce qui est organique là-dedans, je ne mets pas le couvercle alors pas besoin d’arroser, je ne tourne même pas le tas. Bref, je ne m’en occupe pas et pourtant, avec le temps, ça finit toujours par marcher et par former une substance brune, fine et inodore qui ressemble à de la terre et que je dépose au jardin et dans les plate-bandes. Efficace, écologique et facile!

    Commentaire par Une femme libre | juin 5, 2008 | Réponse

  9. Intéressant!
    Idem ici, comme chez Femmelibre : 2 composteurs parce que durant l’hiver, le tas gèle et ne baisse pas, je ne me préoccupe pas de ces questions de matière verte ou brune,je ne brasse pas. En 3 ans (ou 4???) on n’a jamais eu d’odeurs. Pas de couvercle donc pas d’arrosage et, tout comme chez femmelibre on est une famille végétarienne. On peut dire que pour une famille végétarienne qui recycle et composte, n’utilise pas de ziploc, papier saran, etc. et veille à ne pas acheter des produits suremballés ou emballés dans des plastiques non-recyclables, les seuls déchets qui vont vraiment au rebus sont les kleenex et les tampax. On prend les kleenex recyclés de Cascades. Pour le reste, je n’ai pas encore opté pour la Diva cup. Disons que l’empreinte écologique de tout cela me semble minime par rapport à celle nos émissions directes ou indirectes d’hydrocarbures. à quoi bon pourchasser les souris si on nourrit les dragons? (dicton forgé pour la circonstance 😉 )

    Commentaire par Encre | juin 5, 2008 | Réponse

  10. Caro, je composte aussi à la « butch » comme toi. Un tas, et une boîte en bois fabriquée maison plus près de la maison. Pas de recette, pas d’arrosage, pas de retournage.

    Quand c’est brun, je l’utilise.

    Prochaine étape, une déchiqueteuse, pour pouvoir y ajouter le papier confidentiel.

    Le marc de café (avec le filtre aussi), est excellent d’ailleurs.

    Commentaire par Michèle | juin 5, 2008 | Réponse

  11. Une p’tite trace de mon passage.

    Intéressant de lire les coms, très instructifs comme ton billet.

    Bon jeudi et bisous xxxx

    Commentaire par Rosie | juin 5, 2008 | Réponse

  12. Un petit mot pour Encre sur la Diva cup. Pas seulement bon pour la planète, bon pour soi aussi. Confortable, réutilisable, économique. À essayer.

    Commentaire par Une femme libre | juin 6, 2008 | Réponse

  13. Tout le monde le dit, ça doit être vrai. Il faudra bien que je m’y mette … J’avoue que c’est un peu à reculons, mais motivons-nous en imaginant les forêts dévastées inutilement par 3,5 milliards de femmes qui ont leurs règles à chaque mois, ce qui veut dire à peu près 35 milliards de tampons par mois et plus de 400 000 000 000 par an.

    Parce qu’effectivement, à près de 7 milliards d’êtres humains sur la planète, le principe d’universalisation est drôlement d’actualité (se dire à chaque fois : « et si 7 milliards d’êtres humains faisaient comme moi » – tenter l’impossible visualisation des quantité astronomiques de détritus que cela engendre, ou de l’effet de serre que cela produit, etc…), l’efet de notre empreinte écologique (la destruction de l’humanité, des souffrances en grand nombre d’ici là). Nos petites envies, nos petits dédains, nos petites habitudes deviennent alors dérisoires.

    Merci à Caro de permettre cette discussion!

    Commentaire par Encre | juin 6, 2008 | Réponse

  14. PS Caro, en plus de nos filles qui sont nées presque le même jour, qui ont le même nom et l’écrivent de la même façon, nos soeurs ont le même nom et l’écrivent aussi de la même façon. J’en deviens presque superstitieuse LOL!

    Commentaire par Encre | juin 6, 2008 | Réponse

  15. Donc, d’après vos messages (PIstache, femme libre, Encre, Michèle ….), Nous sommes toutes des butcheuses qui compostent paresseusement!!;-) Mais… Ça marche!! Alors voilà une preuve qu’il ne faut pas hésiter à prendre les choses en main même si ce n’est pas de LA façon parfaite…

    POur la diva Cup, je ne me suis jamais risquée.. Mes règles ne durent que 2 jours et sont peu abondantes… Il me semble avoir déjà entendu dire que ce n’était pas fameux dans ce cas là… Est-ce vrai femme libre?

    On pourrait ressortir nos guenilles?lol…

    Encre.. Ta soeur s’appelle aussi Mère poule? ;-)…lolol…. J’ai remarqué qu’ avec certaines personnes, les hasards deviennent fréquents… Pour nous, ça s’avère être ainsi!;-)

    Commentaire par Caro et cie | juin 7, 2008 | Réponse

  16. En ce qui concerne l’avenir de l’humanité… J’espère qu’il ne sera pas aussi noir qu’on le pense!!! :-S

    Commentaire par Caro et cie | juin 7, 2008 | Réponse

  17. Me faisant annuellement un potager avec de bons légumes, je pense que le compostage peut avoir des effets bénéfiques à ce niveau. Après tout, ça peut éviter d’avoir à engraisser sa terre et ça nous donne l’impression qu’on a un impact direct sur nos futures récoltes…

    Je dis ça, mais je ne le fais pas. Je suis seul et je mange toutes mes assiettes (je mange des fruits au travail, j’ai pas vraiment le goût de les ramener à la maison pour composter!). Mais je t’encourage à persévérer dans cette voie ainsi que tous ces autres blogueurs conscientisés.

    Commentaire par Le Voyou du Bayou | juin 7, 2008 | Réponse

  18. Quoi? Tu manges tes pelures de pommes de terre et les trognons de salades??lol…

    Commentaire par Caro et cie | juin 10, 2008 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :