Caro et cie

L’optimisme selon Caro…

L’optimisme pour moi jeudi matin, c’était d’espérer assister à la finale de soccer de l’équipe de Sara samedi à 9h30. Nous nous sommes levés tôt, très tôt. 5 heure du mat. Motivés, nous avons roulé des heures et des heures. Assez pour avoir fait la moitié du voyage de retour. Nous avons traversé la dernière partie du Nouveau-Mexique, le Colorado, le Nebraska, l’Iowa et quelques kilomètres en Illinois.

L’optimisme pour moi en ce dimanche après-midi, quelque part dans un bled perdu de l’Illinois (East Molene pour les curieux), c’est d’espérer être chez moi mercredi dans la journée. Et oui… réparation prévisible, mais plate quand même… La livraison des pièces se fait en 24 heures, exception faite des weekends.

L’optimisme pour moi, c’est d’espérer que la gang de fous qui se sont presqu’entretués autour du winnie la première nuit dans le stationnement du garage, ne se tueront pas pour vrai un jour. Que les scènes de violences des films restent dans les films et qu’on les regarde d’un oeil détaché, plutôt que de recevoir un rush d’adrénaline laissant une sensation de vide immense.

L’optimisme pour moi c’est de croire qu’on va toujours vers le meilleur qu’importe, si parfois les événements ne vont pas dans le sens ou l’ordre qu’on voudrait qu’ils aillent.

Je lis des blogs mais ne réponds que rarement… Je ne suis pas très active socialement sur la blogosphère. Je suis touchée Cricri, que tu m’aies tagué. Comme presque toutes celles et ceux où j’écris ont été taguées et bien, libres à ceux qui sont inspirés par le sujet de laisser couler leurs inspirations!

Publicités

avril 7, 2008 Posted by | je pense | 11 commentaires