Caro et cie

Les aventures de Pat et Caro (photos)

PHotos dans les carnets…

mars 27, 2008 Posted by | je voyage | Un commentaire

À bientôt…

Je ne suis pas de nature ennuyeuse mais je suis tristounette aujourd’hui… Il me semble que c’est long deux semaines loin des enfants. M’enfin, une fois les deux pieds dans le winnie, je devrais m’en remettre et profiter à fond de ces longues vacances dont j’ai la chance de bénéficier.

Il ne me reste que quelques détails de dernières minutes: Remplir le frigo, embarquer l’ordi et les passeports ainsi que mon oreiller et ma douillette en plumes d’oies.

N’attendez pas de mes nouvelles… J’amène toujours le portable mais je ne suis jamais dans des endroits où je me peux me connecter. Le nomadisme et le camping dans les parcs ne permettent pas de rester branchée!!! Par contre, j’apprécie vraiment de pouvoir vider la carte mémoire de mon appareil photos en tout temps!

Si je peux, je mettrai des photos seulement. Les récits et les aventures viendront à mon retour!!!

Bonne fonte des neiges… Enfin, je l’espère!!!!

mars 21, 2008 Posted by | je voyage | 6 commentaires

Un peu de légèreté…

Les orteils de Charles étant coincées au bout de ses souliers, celles de Philippe presque autant, ce weekend, l’achat de nouveaux souliers était de première nécessité.

Les boys en choisirent tous deux, des blancs. J’adore les souliers blancs, la preuve? Je porte à toutes les sauces de magnifiques bottines blanches et Sara arbore fièrement des adidas de la même couleur!

Mais des garçons? Du blanc? Oufff.. J’étais vraiment sceptique!

Quelles surprises de voir à quel point ils frottent la moindre tâche… Et surtout, de voir où ils les rangent!!

mars 18, 2008 Posted by | j'ai hâte, je ris | 2 commentaires

Brume d’hiver…

Elle avance d’un pas vif sur la rue qui longe le lac, Bill le petit chien noir trottant à ses côtés, imprégnée de ce calme enveloppant, que seule la brume peut créer. La soirée est grandement avancée, à tel point, que c’est presque déjà demain. La rue est déserte, le restaurant vide, un chien abandonné à l’extérieur jappe sur leur passage, pour faire savoir qu’il est là. Au loin, tout au bout de la rue, le clocher de l’église perce les vapes blanches de cette brume d’hiver, que provoque la condensation de la neige sur l’immense étendue glacée. Qu’une couche de brume, avec au dessus un ciel étoilé où veille de sa clarté, un quartier de lune. Elle a une impression d’irréalité, mais elle a tant à penser..

À la chance qu’a son fils ainé de pouvoir compter sur ses grands-parents adoptifs comme s’il était de leur propre sang, tout comme les autres enfants nés de son union avec leur fils. Pour le fêter, tous étaient présents et c’est justement pour laisser retomber la fébrilité de la soirée, qu’elle a mise son cabot en laisse et qu’elle est partie arpenter les rues du village. De plus, elle se réjouit du voyage qu’elle fera sous peu avec son mari. Elle se remémore les listes qui trainent un peu partout pour ne rien oublier et revoit l’horaire chargé des jours précédant le départ.

Elle flotte presque sur ce brouillard lorsque tout à coup, une évidence apparait: Devant elle, autour d’elle, un décor digne d’un livre de Stephen King. Un chat zombie traverserait la rue, un monstre affreux et dégoulinant surgirait de la brume depuis le lac, un clown jaillirait des égouts, qu’elle n’en serait nullement surprise. Puis, le chien esseulé, jappe à nouveau, la ramenant subitement à la réalité.

Elle est bien et profite du calme ambiant, de ce silence que même le sifflement du vent ne trouble pas. Elle n’en sait rien, n’en est pas consciente, mais une douce lumière blanche l’entoure, la protège… Et puis, avec l’abominable Bill qui trotte au pas à ses côtés, rien ne peut l’atteindre, lui faire du mal. C’est Stephen King qui a une imagination débordante, pas elle!

Sur le lac enneigé, derrière le rideau opaque, le monstre soupire… Rien à faire, elle est intouchable. Il se contentera du chat …

mars 16, 2008 Posted by | fictions | 4 commentaires

Fête à Alex


Petit party de famille pour la fête d’Alex ce soir… Grands-parents maternels, Tante Loulou and family (ma tite soeur), grands-parents adoptifs (les parents de Pat qui l’ont toujours traité comme s’il était de leurs sangs) et notre clan immédiat… Une belle soirée pour ses 20 ans!

mars 16, 2008 Posted by | je fête | 3 commentaires

Joyeux anniversaire Alex…

IL y a 20 ans, le 14 mars 1988, je devenais malgré mon jeune âge, une mère… L’innocence et la fougue de la jeunesse me permettaient d’aller de l’avant sans m’en faire outre mesure pour notre avenir, notre sécurité financière et, la poursuite de mes études.

Enceinte, je dansais devant le miroir, admirant ma petite bedaine, me jugeant belle comme une déesse. Des vergetures? Un surplus de poids? Des seins pendants? Rien de tout cela ne me passait par la tête. Je me contentais de vivre ce moment, cet événement avec insouciance, bonheur et légèreté…

J’accouchai sans que ça ressemble un tant soit peu à ce que j’avais appris dans les cours prénataux dont je me rappelle surtout, les regards des autres. Disons que je sortais du lot! Encore une fois, je n’étais pas tellement à la mode, disons que je ressortais du groupe. À cette époque les femmes avaient des enfants dans la trentaine avancée, une fois leurs carrières bien lancées.

Alex arriva rapidement, le docteur dû l’attraper au vol! Déjà, il montrait des aptitudes pour les sports extrêmes… L’accouchement moyen, tel que décrit dans les livres, oubliez ça pour moi! Contractions carabinées (2 heures en tout) sans repos entre chacunes et 2-3 poussées durant tout au plus 5 minutes. Je pleurai de joie en l’apercevant et j’eus un coup de foudre instantanné. Je tremblai de hâte de le tenir dans mes bras. Je n’étais que fébrilité, émotions et amour… J’allaitai avec confiance, sans aide et sans aucune peur de l’échec.

20 ans plus tard, je suis fière d’être la mère d’un si beau et gentil jeune homme. Il est tendre, affectueux, travaillant. Il est très attaché à la famille et se montre d’une droiture admirable. Je pense avoir bien jouer mon rôle de mère malgré ma jeunesse. J’avais le plus important: l’amour inconditionnel et l’envie profonde d’être une mère. Mes enfants sont ce que j’ai de plus importants, mes priorités et c’est ce jour que mon destin s’est scellé…

Bonne fête Alex…

mars 15, 2008 Posted by | j'aime, je fête | 4 commentaires

À la main…


D’habitude je ne suis pas les modes. Je suis même un peu anticonformisme sur les bords. Ça se soigne? Qu’importe!! Je voulais vous mettre une liste des merveilles que nous avons prévu visiter et comme je l’avais fait pour mes vacances sur la côte Nord, j’ai décidé de vous mettre la vraie liste écrite… Alors la voilà… Pas gribouillée, vierge, telle quelle!!!

mars 14, 2008 Posted by | Uncategorized | 6 commentaires

Dans la série, je gribouille pour passer le temps…

Dans la série gribouillage, voici un croquis que j’ai fait cette semaine…

Sara dans un champ de marguerites en Nouvelle-Écosse

mars 14, 2008 Posted by | je fais, je gribouille... | 3 commentaires

L’itinéraire est tracé…

Ça y’est… L’itinéraire est tracé. Il ne ressemble pas vraiment à nos premières ébauches. Mais ainsi sommes-nous, et il y a fort à parier qu’on nous suggérera certains endroits et que nous nous irons les découvrir avec plaisir.

Aucunes réservations de camping. Certe, nous avons une bonne idée des endroits où nous dormirons (villes, parcs) mais en vacances, nous oublions les carcans et l’encadrement. Nous laissons place aux changements et à l’exploration. Sur notre tracé, le nombre de jours à un endroit peu changer et des détours peuvent s’effectuer.

Il y a tout un changement au programme… Finalement, nous amenons la moto. C’est Pat qui est content. Mais bon, pour accéder au sommet de la montagne Sacré et se promener dans les environs de Santa Fe et de Taos, je crois que nous l’apprécierons vraiment en comparaison du winnie qui se transforme en tortue lorsque vient le temps de monter les montagnes. Nous devrons donc fréquenter un peu plus les vrais campings pour le laisser en sécurité lorsque nous partirons explorer en moto….

De toute façon, Pat rêve depuis sa tendre jeunesse de faire de la moto dans le désert et de sillonner la mythique route 66. Je pense que tout compte fait, il n’y aucunes bonnes raisons de ne pas l’amener…. C’est pas moi qui conduit et qui s’occupe de mettre l’engin sur la remorque alors, pourquoi pas?

J’ai donc sorti mes grandes jupes de mes bagages, rajouter plusieurs paires de jeans et mes 3 paires de bottines…. Et puis, je me connais… J’aurai tellement peur de rencontrer un serpent à sonnette que je vais m’habiller comme une ourse! Une amie me suggérai même les guêtres… Là, j’irai pas jusque là, quoique pour les randonnées pédestres ce serait l’idéal!

Suis-je normale? Il y a toujours un animal pour me stresser? Quand ce ne sont pas les ours, ce sont les requins… Et quand ce ne sont pas les requins, se sont les crotales, les tarentules et les scorpions!

J’ai vraiment hâte de partir. Je pense que nous serons vraiment dépaysés dans ce gigantesque Nouveau-Mexique: montagnes rocheuses, forêts alpines, lacs aux eaux cristallines, cavernes, plateaux, déserts de toutes les couleurs, villages autochtones vivant encore selon les coutumes ancestrales, pétroglyphes ainsi que des ruines d’anciens villages anazis et pueblos…

….

mars 12, 2008 Posted by | j'ai hâte, je voyage | 9 commentaires

Y fait pas chaud, même si l’hiver est beau… J’aurais dont dû sacré mon camp jusqu’au Printemps!!!

Une petite photo prise de la salle à diner alors que Charles et Sara sont mis à contribution pour enlever la tonne de neige qui pèse sur la terrasse avant!!!
Au travail troupe…

Pensez-vous que nous pourrons partir dans 10 jours?
Opération pelle là aussi!!!

mars 10, 2008 Posted by | j'aime, j'en ai marre, un peu | 3 commentaires