Caro et cie

Du Carolinisme aigü!!!

Hier, j’ai passé la journée dans une école de la région avec mon fils Charles qui participait à une compétition de Goal Ball. C’est un sport d’équipe pratiqué par les mal-voyants et les non-voyants. Deux équipes de 3 personnes s’affrontent face à face, des buts font toute la largeur du terrain. Le joueur qui a la balle, qui fait du bruit, doit tenter de la lancer dans le but adverse alors que les autres doivent l’intercepter. IL y a une technique pour que les trois joueurs de l’équipe puisse bien couvrir le terrain et des repaires sont installés au sol afin qu’ils puissent maintenir leurs positions. La joute s’effectue dans le silence, seul les joueurs peuvent communiquer entre eux pour se faire des passes ou se situer par rapport au jeux (qui a intercepté la balle etc.).

Il a été choisi, avec 3 autres comparses, pour représenter les garçons de 6e années de son école. Ils étaient marrainés par une dame qui oeuvre à sensibiliser les gens à la réalité des personnes non-voyantes. Le but: faire vivre aux enfants l’expérience de fonctionner sans leurs yeux. Cette dame vient à l’école, rencontre les groupes et les fait jouer à ce jeux. Elle choisi les meilleurs, les entraine et les prépare à la journée de compétition.

Des parents bénévoles étaient nécessaire pour la journée puisqu’en plus des joutes, il y avait des ateliers d’organisés. Vers 11h15, les enfants de notre école (garçons et filles) n’en pouvaient plus d’attendre pour manger, ils avaient faim. Sachant qu’ils devaient être au gymnase pour 12h10, j’ai pris la décision de les amener manger tranquille à l’ombre à l’extérieur. L’autre mère était tout à faire en accord.. mais c’est là que ça c’est gâté….

Tout à coup, celle qui marrainait l’équipe, sort dehors.. Elle est rouge comme une tomate (c’est un cliché, mais ça veut tout dire), elle pompe l’air.. je sens le trouble venir… Elle nous cherchait et nous a fait appeler à l’intercome, elle est fâchée parce que les enfants sont dehors. Je me sens un peu coupable et je lui dis de ne pas être fâchée contre les enfants, que c’est moi qui ait pris cette décision, qu’ils n’ont pas à en être tenu responsable.

Dans un couloir, elle leur a passé un savon… Et tout ça, c’est de ma faute! C’est bien moi ça! Qu’est-ce qui m’a pris de ne pas aller au dernier atelier!!!! Du vrai Carolinisme aigü…

Et, inutile de vous dire que ce n’est pas moi qui vais remporter les honneurs du parent bénévole de la journée….

mai 11, 2007 - Posted by | je partage une tranche de vie, je vous raconte une connerie

3 commentaires »

  1. C’est pas ben mieux des enfants affamés ! J’aurai eu le même réflexe que toi….et ils avaient qu’à organiser leur affaire pour leur donner un temps pour manger non ?

    Commentaire par Cricri | mai 11, 2007 | Réponse

  2. Il était prévu qu’ils mangent à quelle heure ??? Étiez-vous au courant ??

    C’est quand même particulier comme activité… une belle journée de sensibilisation quand même !!! ;o))

    Commentaire par Enidan | mai 11, 2007 | Réponse

  3. oui, il y avait un temps horaire de prévu de 11h45 à 12h10…

    Ici,le diner est à 11h10.. alors les enfants n’en pouvait plus…

    Commentaire par Caro et cie | mai 11, 2007 | Réponse


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :