Caro et cie

Ecchymoses et ailes de poulet

J’ai fait face à l’humiliation vendredi soir passé. Vous savez, les échymoses ne sont rien, comparées à la honte ressentie de prendre une saprée débarque devant ma gang d’amis (es). J’ai mal à la hanche, j’arbore d’ énormes bleus sur la cuisse et sur le ventre. Je me sens comme une femme de 70 ans. De plus, je suis certaine qu’ils riront encore de ma mésaventure dans 30 ans, quand nous serons des petits vieux sympas, jouant au pool en écoutant nos vieilles tounes des années ’80 dans notre juke-box, et s’imaginant que nous avons toujours 20 ans.

Voici comment le très drôle, mais très douloureux événement s’est produit:

Pat avait décidé de faire une soirée Testostérone afin de convaincre ses chums de changer l’itinéraire de leur voyage de moto du mois de juin. Donc, visionnement des vidéos filmés en moto et des photos du voyage dans les smokies, accompagné d’ailes de poulet et de bière. Nous sommes assis à la table de la salle à diner quand je me rappelle tout à coup qu’il y a des ailes de poulet dans le four, peut-être déjà carbonisées. Je me lève en me donnant un élan pour avancer; mon talon haut reste pris dans le barreau de ma chaise; je bascule vers l’avant; me rentre le coin de la table dans le ventre et tombe d’un coup sur mon côté gauche n’ayant que le temps de mettre mes mains devant moi pour sauver mon nez du carnage!

C’est l’horreur, je suis étendue par terre, devant tous, mon talon encore pris dans le barreau, quatre personnes les yeux fixés sur moi, leurs bouches grandes ouvertes, muets, sous le coup de la surprise…

– T’aurais dû attrapper mon bras, me dit Burger un ami célibataire qui, au lieu de me présenter un bras mou, aurait dû s’élancer pour tenter de me retenir… Non???

– Coudon, es-tu saôule, me dit mon Pat avec sa face baveux. Non… non… au moins j’aurais une bonne excuse.

Les autres ont évité de faire des commentaires et je crois que c’était mieux ainsi..

J’ai enfin réussi à déprendre mon talon, me suis relevée avec un semblant de dignité et je suis allée voir mes ailes de poulet qui n’étaient pas prêtes du tout..

Pourquoi aller si vite Caro… Un peu de zénitude ça ne te tente pas??

Publicités

mai 9, 2007 - Posted by | je raconte..., je vous raconte une connerie

4 commentaires »

  1. C’est pour ça que je ne porte jamais de talons! :c)

    Je t’imagine et je rigole (désolée!)…

    Commentaire par Gooba | mai 9, 2007 | Réponse

  2. Une autre de plus qui rit de moi.. pfff…lolol…

    Commentaire par Caro et cie | mai 10, 2007 | Réponse

  3. Aouch !

    Commentaire par Cricri | mai 10, 2007 | Réponse

  4. Oui, mais moi, c’est gentiment! 🙂

    Commentaire par Gooba | mai 10, 2007 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :