Caro et cie

Dur, dur la réalité!!

Peu de sommeil…

Un chien, oups.. deux chiens qui jappent sans arrêt! J’ai remis le collier de Bill; aux grands maux, les grands remèdes. Max jappe pour rentrer quand il est dehors et jappe pour sortir quand il est à l’intérieur. Mais c’est qu’il n’y a pas de breaks entre les deux!

Les enfants se tirent les couettes. Normal. Ils se sont retenus avec leurs grands-parents. Heureusement!!

Biblio ce matin.

Connexion internet sans fil qui ne fonctionne pas.

Entrainements de bmx qui commencent ce soir pour les gars.

Scédule pour entrainements de soccer pour Sara.

Je ne me reconnais toujours pas quand je me regarde dans le miroir.

The show must go on!!!

p.s. J’ai commencé à raconter mon voyage dans les Great Smoky montains. Cliquez sur le lien dans mes carnets à gauche de cette page.

mai 2, 2007 Posted by | je chiâle | Laisser un commentaire

Quelle merde!!! 20 avril


Une merde, une vraie… Le si beau motorisé, celui qui me rend matérialiste, nous donne du fil à retordre. Nous sommes à Cornwall en Ontario, dans la cour d’un garage (truck repair), avec un moteur qui tressaute!! Il boque, il pinque etc.. C’est de voir Pat faire des onomatopées au mécano pour reproduire le fameux son.. pfff…

Et imaginez-vous que ça se rajoute à un arrêt total du moteur au départ, juste au moment de prendre l’autoroute. Heureusement, celui qui s’occupe de nos VR est à quelques kilomètres de là et il est changé notre cap distributeur sur place. Une bagatelle (c’était aussi arrivé avec l’autre et semble-t-il qu’il serait sage d’en garder un au cas où) qui a retardé notre vrai départ de deux heures.

Ça m’apprendra à ressentir de l’orgueil et à être matérialiste.. pfff…. Moi qui ressentais tellement de fierté, me voilà bien arrangée!!!

Tiens, ça me fait penser à une fable, en fait à plusieurs mélangées ensembles:

Et la grenouille se gonfla, se gonfla pour être aussi grosse que le boeuf. Son orgueil n’en pouvait plus de se gonfler, du bonheur qu’elle ressentait à posséder un bien matériel. Un sentiment nouveau, mais tout de même assez intense.

Après avoir chanté comme la cigale sous tout les toits que son motorisé était extraodinaire, elle eut l’air bien fin quand les vacances furent venues!

Au point où ils en étaient, il ne servait à rien de courir, l’important devenait d’arriver à point et à bon port!

La leçon de cette fable: À quoi ça sert la couleur et le format du véhicule??. L’essentiel c’est d’avoir de belles vacances dans un environnement confortable..

Que le vent tourne et que le voyage commence bientôt pour vrai.. je veux juste prendre la route et voir le bout.

J’avoue, j’avoue faire vraiment pitié assise à la table avec mon portable, des mélis-mélos et un verre de vin..

J’attend…

Pendant que mon chum et le mécano ont la tête dans le moteur situé à l’avant entre les deux sièges. J’ai donc, devant les yeux, deux paires de fesses qui ne se connaissent pas.. Pouahahahahaha!!

Le mécano ne comprend pas et nous suggère de poursuivre notre route. Le notre, que nous avons appelé, non plus. Mystère et boule de gomme!
—————————————————–

Nous sommes repartis plein de nervosité et calculions de près les espaces entre les pinkages. Un éclair de génie nous traversa cependant l’esprit: l’essence… l’essence…

Nous avons mis de l’essence chez un indépendant et et il est connu que les indépendants, pour être concurrentiels, se procurent les fonds de réservoirs des grosses compagnies pétrolières. Des saletés pourraient donc être présentes et nous causer ces tracas?? Éclair de Génie je vous dis..

Mais bon, Trop occupés à écouter le moteur, nous sommes passés tout droit et nous sommes retrouvés à Kingston. Pas d’autres choix que de rire de la situation. Nous y avons fait le plein de super sans plomb et… Les espaces se sont rallongées jusqu’à ne plus exister après le deuxième plein. Ouff… Nous sommes traversés aux USA et avons roulé jusqu’à 1h30 am.

Ça va mieux!!!!

mai 2, 2007 Posted by | Great smoky mountains 2007 | Laisser un commentaire