Caro et cie

Qui suis-je??

Dernièrement, j’ai vécu une grosse remise en question. Pour la première fois depuis longtemps, je ne savais pas vraiment qui j’étais, ce que je voulais, où j’en étais quoi!

Être ou ne pas être… là est la question!!

IL y a des moments où je me perd dans les méandres de mes questionnements existentiels. Des pensées anodines font naître des besoins, me menant vers des chemins tortueux ou vers l’épanouissement de moi-même.

J’ai une tendance au drame. À voir le pire. Et en même temps, je suis pleine d’audace, j’aime m’amuser, rire et mordre dans la vie. Suis-je un paradoxe!??!

IL y a quelques temps, je songeais à ce que serait ma vie si mon chum me laissait ou disparaissait. Je me suis persuadée que je devais (au cas ou) travailler pour faire face à un tel drame. J’ai décidé de suivre une formation dans un domaine que je connais bien et dans lequel j’ai fait quand même pas mal de bénévolat.

J’avais vraiment envie de me lancer. Pas de farces: plan d’affaire, marketing etc. L’administration c’est le domaine dans lequel j’ai fait ma vraie formation (celle qui m’a pris 4 ans et pour laquelle je me suis endetté de 12 000$), j’ai pris ça au sérieux je vous jure.

Mais en même temps, me vint le besoin de rendre tout le monde autonome, très autonome pour ne pas souffrir du syndrôme des femmes qui se font ambitionner… Je devins un général dure et autoritaire, telle la belle-mère de Cendrillon…

– Ramasses tes vêtements

– Serres ton Sac d’école

– fais la vaisselle

– fais ceci et fais cela

Criais-je, sur un ton vindicatif et aigu!!!!

Ainsi, sans répit. Pour moi (dans ma démence de faire en sorte que la maison soit toujours parfaite même si nous sommes six à y habiter avec 2 chiens et 2 chats) et pour eux (qui n’avait plus aucune lattitude). Ma vie me semblait difficile. Ma tâche d’élever les enfants me paraissait encore longue et ardue. J’en ai eu des chaleurs et ce n’est quand même pas ma ménopause (j’ai peut-être les cheveux gris mais pas encore 40 ans). Bref, les planètes étaient mal enlignées, j’étais mal lunée!!!!!

Il y a un mois, nous sommes allés chercher le motorisé à Sainte-Anne des Monts en Gaspésie, Pat et moi. J’ai pu décrocher du quotidien. Le lundi au retour, je conduisais seule en écoutant du Kaïn à tue-tête. J’admirais le fleuve émeraude et ses glaces dérivants tels des icebergs puis, j’ai eu une illumination: Ma fille, tu passes à côté de ce que tu es, de ce que tu aimes.. cours pas après des chimères.

Ta vie, tu l’aimes comme elle est. Ta famille est ton noyau, ton mari ton meilleur compagnon, tes assises sont solides, tu es utile dans tes multiples implications et dans l’entraide que tu offres aux autres, tu ris, tu t’amuses, tu soignes tes angoisses, tu vois tes amis, tu adores voyager..

As-tu vraiment besoin de tout compliqué ça!??!

Publicités

avril 15, 2007 Posted by | j'assume, je partage une tranche de vie, Je suis | 5 commentaires